Mardi 23 Novembre 2004
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Ouest
Grogne des exploitants des K.M.S.

Des exploitants des kiosques multiservices se sont manifestés avant-hier auprès de notre rédaction à travers une pétition dont une copie nous a été remise pour dénoncer vivement et fermement la surfacturation des services d’Algérie Télécom. En effet, ces exploitants n’arrivent toujours pas à comprendre le pourquoi de l’omission volontaire ou pas des services d’Algérie Télécom à rectifier le tir fatal, à l’origine de ce mécontentement. Suite...


SAIDA
A l’épreuve des “parkings” d’enfants

La révision du code de l’”infamie”, appelé communément “code de la famille” devrait amener le législateur à aborder le cas de ces innocentes mères-travailleuses et des conditions mises à la disposition de ces dernières pour une réelle conciliation entre la vie professionnelle et la vie familiale. Suite...


MASCARA
Commerce informel : la wilaya met le holà

Les mesures étaient déjà annoncées pour mettre un terme à l’anarchie qui régnait sur l’ensemble du territoire de la wilaya. L’on s’était approprié les espaces publics, l’on avait confisqué les trottoirs contraignant les piétons à circuler au milieu des rues et ceci à des fins commerciales. Suite...


Accident spectaculaire de la route : deux militaires tués et deux gravement blessés

Dans la soirée du samedi 20 novembre dernier, un accident spectaculaire s’est produit sur l’axe routier menant de Sidi-Bel-Abbès vers la localité de Telagh. Quatre jeunes militaires âgés entre 22 et 25 ans ont embarqué à bord d’un taxi pour rejoindre leur caserne dans les environs de Telagh. Suite...


SIDI-BEL-ABBES
Vente de voitures en plein centre-ville

Aux abords des institutions comme le théâtre régional, le conservatoire et à quelques pas de la cour de Sidi-Bel- Abbès et d’une banque, se tient quotidiennement un marché informel de voitures, ce qui n’est pas pour assurer leur sécurité. Chaque jour que Dieu fait, des véhicules légers de tous genres à vendre sont garés le long des trottoirs paralysant en partie la circulation en plein centre-ville. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site