Samedi 04 Décembre 2004
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Le Soir Mobile
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


MOHAMED CHAFIK MESBAH AU "SOIR D'ALGERIE"
“J’ai commis des erreurs d’appréciation”

Dans un entretien accordé à notre journal et publié en plusieurs parties, le politologue Mohamed Chafik Mesbah révise certaines de ses analyses et se livre à un tour d’horizon sur la conjoncture nationale : «Il fallait laisser passer la curée. L’ordre naturel des choses reprend ses droits et il devient possible de s’aventurer dans la sphère de la raison». Après un long silence consacré au réexamen de certaines analyses qu’il avait développées avant le dernier scrutin présidentiel, Mohamed Chafik Mesbah, politologue et officier supérieur de l’ANP à la retraite, accepte, dans l’entretien qu’il nous a accordé, de procéder à son autocritique – sur le plan conceptuel, comme il le précise - tout en apportant un éclairage complémentaire sur les évolutions de conjoncture.
Entretien réalisé par Hani Mostghanemi, 1re partie
Suite...


CONCLAVE DE LA CADC
Veillée d’armes chez les arouch

Les coordinations des arouch de Tizi-Ouzou donnent tout l’air d’éviter l’effritement du mouvement et de ne pas se faire victimes suite aux “dommages collatéraux” produits après l’effet 8 avril. Ils l’ont fait savoir, ce jeudi, lors du conclave extraordinaire, tenu à Fréha (est de Tizi-Ouzou), en présence des parents de martyrs du Printemps noir. Une position de force que la CADC compte occuper en vue d’amorcer une nouvelle ère à travers de nouveaux actes de refondation. Et ce, avec l’implication d’énergies nouvelles, notamment, les parents des victimes, épine dorsale d’une contestation populaire. Suite...


REAMENAGEMENT DU GOUVERNEMENT FIN DECEMBRE
Pas de grands chamboulements en vue

Le remaniement gouvernemental, attendu et annoncé depuis des mois, interviendra finalement fin décembre. Juste après la signature de la loi de finances 2005 par le président Bouteflika. C’est ce qu’indique une source bien informée qui relativise l’importance de ce réaménagement dans l’Exécutif. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site