Dimanche 02 Janvier 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Edition du jour
 
Le Soir Santé
Kabylie Story
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


RÉPRESSION CONTRE LA PRESSE ALGÉRIENNE
Condamnation ferme de Reporters sans frontières

Dans un communiqué Reporters sans frontières réagit et condamne le harcèlement judiciaire dont sont victimes des journalistes algériens dénonçant “l’escalade de la répression envers la presse”, l’organisation évoque le cas des 13 journalistes qui sont passés devant le tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger et qui risquent entre six mois et un an de prison : Suite...


AFFAIRE DES FEMMES VIOLÉES A HASSI-MESSAOUD
Le procès en appel s’ouvre demain à Biskra

Programmé une première fois le 15 décembre dernier, puis reporté au 28 du même mois pour permettre aux accusés, mis sous mandat de dépôt depuis, de préparer leur défense, le procès en appel de l’affaire des femmes violées à Hassi-Messaoud aura lieu le 3 janvier 2005. Tous les regards y seront braqués tant ce procès est important pour ces femmes, pour toutes les femmes. Suite...


MAITRE ALI YAHIA ABDENNOUR
“Pas d’amnistie sans vérité et justice”

“La politique de l’amnistie générale ne peut réussir sans que les conditions de son application, à savoir la vérité et la justice, soient créées.” C’est ce qu’a déclaré le président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), Me Ali Yahia Abdennour. Dans une conférence de presse tenue jeudi au siège de la LADDH, Me Ali Yahia Abdennour s’est dit pour l’amnistie générale mais “pas avant l’instauration de la paix”. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site