Samedi 05 Février 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


REPRESSION ET ATTEINTES AUX LIBERTES
Le FFS dénonce

Le secrétariat national du Front des forces socialistes (FFS), réuni hier en session extraordinaire, s’est fendu d’une déclaration particulièrement virulente à l’encontre du pouvoir en place. L’instance exécutive du parti, qui a relevé la multitude d’atteintes aux libertés, met en garde "les autorités contre la poursuite de la politique répressive contre les animateurs de la dissidence nationale et les militants des droits de l’homme". Suite...


LOUIZA HANOUNE APPELLE A UN FRONT CONTRE LA PRIVATISATION
“Ouyahia doit réviser sa politique”

L’organisation d’un regroupement populaire le 24 février prochain et la mobilisation massive contre la procédure de privatisation engagée par le chef du gouvernement constituent les préoccupations majeures du PT pour lesquelles il faudrait dépasser les considérations partisanes car “notre pays risque de s’enfoncer dans l’abîme”, estime Louiza Hanoune. Suite...


LE MSP SE POSITIONNE
“La privatisation doit être basée sur la transparence”

Le processus de privatisation doit être basé, selon le Mouvement de la société pour la paix (MSP), sur la transparence et l’égalité des chances, mais aussi dépendre de paramètres définis et uniformes en matière de vente et d’ouverture du capital et des actifs des entreprises publiques productives au partenariat national et étranger. Suite...


KHENCHELA : la rage tue encore

Un homme vient d’être admis à la morgue de l’hôpital Ali-Boushaba de Khenchela après avoir été mordu par un animal enragé et habitant à Ouled- Rechach, selon une source ayant requis l’anonymat. Le malheureux ignore s’il s’agissait exactement d’un chien, d’un chat ou autre. Suite...


CAP-DJINET
L’“émir” Djoumaïne ne sévira plus

Les services de sécurité ont abattu le terroriste Djoumaïne Mohamed, alias Abou Talha, l’“émir” d’un groupe de criminels composé, selon des sources sécuritaires, d’une douzaine d’éléments armés qui écument les maquis des communes de Cap-Djinet et Benchoud, dans l’est de la wilaya de Boumerdès. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site