Dimanche 06 Février 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Le «coup» de Amar Saïdani

De nombreux «redresseurs” n’en revenaient pas ! Le président de l’APN, Amar Saïdani, a chargé son chef de cabinet de leur «barrer la route» du conseil national lors du dernier congrès du FLN. C’est ainsi que deux anciens membres du bureau national du «mouvement dit de redressement», à savoir l’actuel président du groupe parlementaire du FLN au Sénat, Boussenane, et l’ex-chef de cabinet de Belaïz et actuel conseiller de... Saïdani, Badji Abou El-Fadhel, se sont retrouvés sur la touche par exemple. Suite...


Zidane et Isabelle Adjani à la salle Harcha

Zinedine Zidane, Smaïn, Jamel Debbouz, Isabelle Adjani et bien d’autres stars algériennes et françaises en plus de nombreux ministres des deux pays seront à la salle Harcha le 14 avril prochain. Tout ce beau monde sera l’invité d’un grand tournoi de boxe algéro-français avec, comme clou du spectacle, un combat professionnel entre Mohamed Benguesmia et un grand boxeur français. Suite...


LES RAISONS DE DJEGHABA

Parmi les absences remarquées lors du 8e congrès bis du FLN, les observateurs auront remarqué celle de Mohamed Djeghaba, figure de proue de ce parti depuis plusieurs décennies. Celuici s’était engagé lourdement en faveur des réformes, lors du 7e congrès du FLN. Selon ses proches, Djeghaba devrait s’expliquer prochainement sur les raisons qui l’ont amené à boycotter les dernières assises du parti. Suite...


L'AUTRE "MISSIVE" DE BOUTEFLIKA

Outre la lettre «officielle» lue à la plénière, Bouteflika a adressé une autre «missive», musclée celle-là, aux organisateurs du dernier congrès, le huitième bis du FLN. Le patron d’El-Mouradia y fustigeait la très mauvaise organisation qui a caractérisé ses assises. S’en est d’ailleurs suivie une véritable panique au point où Belkhadem refusera, toute l’après-midi de mardi, de «prendre» le poste de secrétaire général. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site