Mercredi 16 Février 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS EN ALGÉRIE
Les hommes d’affaires arabes préfèrent l’immobilier, l’agroalimentaire et l’hôtellerie

Des hommes d’affaires originaires du Moyen-Orient seraient prêts à investir dans le domaine de l’immobilier, de l’hôtellerie et dans le secteur de l’agroalimentaire selon le ministre de l’Industrie, M. El Hachemi Djaâboub en marge de la journée d’information sur «l’impact de l’accord d’association avec l’Union européenne sur l’industrie algérienne » qui s’est tenue au palais Moufdi-Zakaria de Kouba. Suite...


ABSENCE DE VISIBILITÉ SUR L'ACCORD D'ASSOCIATION AVEC L'UNION EUROPÉENNE
Le patronat affiche son appréhension

Les opérateurs privés algériens revendiquent une prise de “précautions minimales préalables à la mise en œuvre de l’accord d’association avec l’Union européenne.” Cette revendication a été exprimée hier par le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) lors de son intervention devant les participants à la journée d’information organisée par le ministre de la PME-PMI et de l’Industrie ayant pour thème “l’impact de l’accord d’association avec l’Union sur l’industrie algérienne”. Suite...


TIZI-OUZOU/INTERDITE PAR LA JUSTICE
La journée de protestation du Cnapest observée hier

Ni l’interdiction de leur mouvement de protestation prononcée par la justice ni le mauvais temps n’ont eu raison de la détermination des enseignants du secondaire à tenir un sit-in devant la direction de l’éducation et observer une grève dans la journée d’hier, mardi, à l’appel du conseil de wilaya du Cnapest. Suite...


DÉTOURNEMENT DE TERRES AGRICOLES DANS LA MITIDJA
Grave implication de l’administration

La crédibilité de l’administration locale est sérieusement entachée à Blida, quant à la dilapidation des terres agricoles de la vallée de la Mitidja aujourd’hui bouffée par le béton. Sous couvert “d’investissements”, des terrains à vocation agricole ou forestiers ont été cédés pour des broutilles à des privés, en dépit du niet de la Direction de l’agriculture. La concession des 12 hectares de la forêt de la Soumâa et le renoncement à 3 hectares et demi d’une exploitation agricole commune à Meftah et l’éventuelle cession d’une partie de la forêt de Sidi-L’kbir, du côté de Tabechkent, sont autant de cas révélateurs de la dilapidation et du détournement des terrains agricoles de leur vocation. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site