Jeudi 10 Mars 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


ORAN
Retrait de 5 950 boîtes de fromage “Mami” du marché

Les inspecteurs de la DRC d’Oran (Direction régionale du commerce) ont retiré, hier, 5 950 boîtes de fromage de marque “Mami” du marché. Ce produit contient, selon les analyses du laboratoire du CAQUE, des germes toxiques, provoquant des diarrhées et autres malaises, affirmera un responsable de la DRC. Suite...


NOUVEAU CODE DE LA ROUTE
Des chauffards plus “sages”

Depuis l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions du code de la route, les différents services de sécurité chargés du suivi sur le terrain ont remarqué que les automobilistes se montrent un peu plus prudents sur la route. En effet, Il semblerait que la nouvelle procédure de retrait de permis a eu un effet dissuasif sur quelques automobilistes, autrefois peu respectueux du code la route. Suite...


TRAVAUX DU CARREFOUR CHEVALLEY
Ghoul pique une colère

Le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, a fustigé, hier, les responsables du Groupement algéro-belge Hydro-Technique en charge de la réalisation du projet d’aménagement du carrefour de Chevalley. Constatant un ralentissement injustifié des travaux lors de la visite d’inspection qu’il a effectuée sur les différents chantiers de la capitale, Amar Ghoul a menacé d’“arrêter le chantier et résilier le contrat” avec cette entreprise si “d’ici une semaine le rythme des travaux n’est pas accéléré”, en soulignant comme première priorité l’achèvement du tunnel numéro deux reliant El-Biar à Chéraga sur 430 mètres linéaires (ml). Suite...


NOUVELLE MOUTURE DU CODE DE LA FAMILLE
La déception du PT

Au lendemain de la célébration de la Journée internationale de la femme, la porte-parole du Parti des travailleurs (PT) n’a pas manqué de rappeler la position de sa formation politique au sujet de la nouvelle mouture du code de la famille. Louiza Hanoune a fait savoir que les amendements apportés étaient loin d’être égalitaires et que le recours à l’ordonnance ne consacrait pas un débat autour de la question. Le numéro un du PT estime que c’est l’absence de volonté politique qui favorise le statut quo. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site