Lundi 25 Avril 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Corruptions
Le Premier ministre canadien au centre d'un scandale de corruption

Le Premier ministre canadien, Paul Martin, a promis, jeudi 21 avril, d'organiser des élections après la publication du rapport d'enquête sur le scandale des commandites, une affaire de détournements de fonds publics dans les années 1995-2002 intéressant son parti. Cette annonce traduit sa volonté de reprendre l'initiative à un moment où son gouvernement est au bord de la chute. Suite...


Un émissaire du gouvernement français tente, dans l'ombre, de régler l'affaire des frégates de Taïwan

Dans la plus grande discrétion, le gouvernement français a mandaté un émissaire chargé, dans l'ombre, d'éviter que le dossier des frégates de Taïwan ne devienne une nouvelle affaire Exécutive Life, dans laquelle l'Etat a dû, pour avoir tardé à négocier, verser 485 millions de dollars (environ 370 millions d'euros) de dommages et intérêts à la justice américaine. Suite...


SUITE A DE PUISSANTES MANIFESTATIONS POPULAIRES
Accusé de blanchir des cas de corruption, le président de l'Equateur limogé

Lucio Gutiérrez, le président équatorien destitué le mardi 19 avril 2005 par le Congrès (Parlement), a trouvé refuge à l'ambassade du Brésil à Quito. Brasilia lui a accordé l'asile politique. Comme ses deux prédécesseurs, Lucio Gutiérrez n'aura donc pas terminé son mandat dans ce pays à l'instabilité chronique. Suite...


LE GOUVERNEMENT MAROCAIN ANNONCE UN PROGRAMME ANTI-CORRUPTION
Déclaration de patrimoine, transparence dans les marchés publics et audit interne dans les administrations

Le ministre marocain de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdallah, a dévoilé mercredi 20 avril un plan d'action gouvernemental en six points destiné à lutter contre la corruption. Invité du journal de la mi-journée de la “TVM”, M. Benabdallah a précisé que ce plan se fonde, en premier lieu, sur la réforme de la loi sur la déclaration des biens, ce qui va permettre de respecter scrupuleusement ce texte lors de l'entrée en fonction dans un poste de responsabilité et à la fin de la mission. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site