Dimanche 08 Mai 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Est
KHENCHELA
Une vente sur pied de pommes coûte plus d’un milliard de centimes

La vente sur pied d’une production de pommes “la starkinson” sur une superficie de 22 ha à la ferme-pilote Laâter- Khemissi de Kaïs a coûté 1 milliard 35 millions de centimes au plus offrant. Un cahier des charges lie l’acheteur au propriétaire du verger qui est en fait la ferme-pilote du secteur public. Trois forages ont été réalisés par les responsables de ladite ferme au niveau de ce verger, un investissement lourd pour pallier le problème d’eau d’irrigation qui se posait parfois. Suite...


AIN-BEIDA/DÉCHARGE CONTRÔLÉE
Le problème du choix de terrain se pose

Par son envergure et ses divers atouts, la ville d’Aïn-Beïda, située à 26 kilomètres d’Oum-El- Bouaghi-ville, nécessite l’installation d’une décharge publique contrôlée qui permettra de gérer convenablement les déchets solides et participera d’une manière ou d’une autre à améliorer le cadre de vie des citoyens. Et c’est en ce sens que la direction de l’environnement a proposé la création de ce type de décharges connues sous le nom de centre d’enfouissement technique, CET, pour la période qui s’étale de 2005 à 2009. Suite...


BATNA
Trois nouveaux pôles urbains à l’horizon

Face au grand problème du foncier qui se pose avec acuité dans la ville de Batna, notamment l’absence préjudiciable de parcelles de terrains vierges, et étant donné que cet état de fait handicape sérieusement tous les efforts tendant à résorber le déficit accusé en logements et en infrastructures d’accompagnement, les autorités locales ont décidé de lancer un ambitieux programme de création de trois pôles urbains censés permettre à Batna d’améliorer considérablement son image et sa stature de capitale des Aurès. Suite...


M'SILA
Une enveloppe de 80 milliards de centimes pour le raccordement en électricité et gaz

7 957 habitants des quartiers démunis de la wilaya bénéficieront de l’alimentation en électricité et gaz. Pour une première opération, la wilaya de M’sila a libéré 7 milliards de centimes afin d’alimenter 56 quartiers en électricité et 6 milliards de centimes pour installer et mettre en service le gaz de ville au profit de 23 autres quartiers. Suite...


JIJEL/APRÈS DE LONGUES ANNÉES DE FERMETURE
La maternité rouvre ses portes

Après sept longues années de fermeture, la maternité de Jijel a ouvert ses portes à la fin de la semaine dernière. Une ouverture qui était plutôt prévue en 2003. Le transfert des patientes d’un pavillon exceptionnellement réservé jusque-là aux accouchements, au niveau du rez-de-chaussée de l’hôpital Mohamed-Seddik- Benyahia à la maternité s’effectue sans encombre, assure-t-on. Suite...


MILA
Black-out sur les 185 nouveaux logements

Une nouvelle cité de 185- logements sociaux collectifs, fraîchement réalisée par l’OPGI au niveau du lotissement Benmahdjoub, à la sortie ouest de la ville de Mila (route de Zeghaïa) pour une enveloppe de plus de 20 milliards de centimes, donne du fil à retordre et surtout beaucoup d’angoisse aux responsables concernés. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site