Jeudi 26 Mai 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
BRÈVES DE BOUIRA

CNEP
Le calvaire des clients

Savez-vous que pour déposer quelques centimes dans votre livret d’épargne au niveau de la Cnep de Bouira il vous faut une permission d’absence du lieu de travail pour au minimum une demi-journée ? Quant au retrait, ce sera complètement une journée, si ce n’est plus. Ce constat est loin d’être exagéré. Suite...

MÉDÉA
Une maternité pour accueillir les enfants de père inconnu

Condamnés à être abandonnés avant même de voir le jour, les nouveaux-nés issus de père inconnu appelés communément X ont fait l’objet d’une attention particulière de la part du personnel de la maternité de l’hôpital de Médéa. Une salle avec tout l'équipement nécessaire a été aménagée pour accueillir décemment ces petits innocents. Suite...


AKBOU/ÉCOLE FONDAMENTALE D'IGHRAM
Un élève impliqué dans une fraude des épreuves de compositions

L’école fondamentale d’Ighram (Akbou) se trouve depuis quelques jours au centre d’un scandale lié à une affaire de fraude observée lors des épreuves de compositions du troisième trimestre dans les classes de 1er année moyenne. Suite...


BOGHNI
Portes ouvertes sur la formation professionnelle et la micro-entreprise

En cette fin d’année scolaire, les esprits des élèves tout comme ceux de leurs parents du reste sont préoccupés par les résultats des examens qui se profilent à l’horizon. Les fortunes seront alors diverses : cela relève du lieu commun. Malheureusement, c’est l’échec qui guette nombre d’entre eux. Et pour cela, la formation professionnelle se pose en alternative. Suite...


TIZI-OUZOU/DRAA-EL-MIZAN
Les citoyens font le procès du développement local

Invités à une séance de travail avec les autorités présidée par le wali, les représentants des communes de Draâ-El-Mizan, Frikat, Aïn Zaouïa et Aït Yahia Moussa, parlant au nom de leurs collègues présidents des comités de village, ont fait le lundi 23 mai un procès en règle du développement local qui accuse un énorme retard dans tous les domaines. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site