Dimanche 10 Juillet 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


AFFAIRE DE LA SONELGAZ DE SIDI-BEL-ABBÈS
18 personnes devant le procureur

De sources autorisées, nous avons appris que 18 personnes dont le directeur actuel de la Sonelgaz de Sidi-Bel-Abbès, 4 entrepreneurs de la même wilaya, des chefs de service de l’agence de Sidi-Bel-Abbès, d’autres de la direction régionale d’Oran et des employés de la Sonelgaz (SBA) ont été présentées mercredi dernier devant le procureur de la République. Les mis en cause sont accusés de négligence et d’absence de contrôle lors des ventes de cuivre récupéré ayant entraîné des pertes d’un montant de 1,5 million de dinars à la Sonelgaz de Sidi-Bel-Abbès. Suite...


ANNABA
Mort par pendaison

Avant-hier à 16h20, un jeune homme de 25 ans a été découvert pendu à une corde dans les vestiaires de l’unité four à chaux du complexe sidérurgique Mittal Steel d’El-Hadjar, une localité située à une dizaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya de Annaba. Ce sont deux employés du complexe, qui en allant se changer, ont fait la macabre découverte et ont tout de suite appelé les services de sécurité. Suite...


ELLE RISQUE D'ÊTRE REVENDUE
Aigle Azur traverse une zone de turbulence

Aigle Azur est-elle en passe d’être vendue par son propriétaire ? Des informations concordantes font état de sérieux problèmes rencontrés par la compagnie. Le fisc français lui réclamerait de l’argent au moment où la gestion a été confiée au fils du patron, absent, dit-on, pour “raisons personnelles”. La saga Aigle Azur serait, selon ces informations, en passe de connaître son épilogue au moment où ses propriétaires misaient sur un décollage de l’entreprise. Beaucoup de projets sont actuellement en cours. Suite...


LES ATTENTATS DE LONDRES REVNEDIQUES PAR LES BRIGADES ABU HAFS EL-MASRI
La piste d’Al Qaïda se précise

Un autre groupe terroriste, les Brigades Abou Hafs El Masri, se réclamant de l’organisation Al Qaïda a revendiqué, hier, sur un site Internet, la série d’attentats à l’explosif qui ont ciblé Londres jeudi dernier. “Un groupe de trois moudjahiddine membres d’une division des Brigades Abou Hafs El Masri a frappé coup sur coup dans une capitale infidèle, la capitale des Anglais, faisant des morts et des blessés”, lit-on dans ce communiqué. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site