Lundi 11 Juillet 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


OPÉRATION MILITAIRE A MIZRANA
Un dangereux terroriste éliminé

Les troupes de l’ANP, implantées dans la daïra de Tigzirt, sont en opération de ratissage depuis quelques jours dans le massif boisé de Mizrana, pour nettoyer les dernières poches du GSPC, où, comme à chaque fois, de gros moyens ont été mis en œuvre à en juger par les fortes déflagrations entendues à des kilomètres à la ronde. Signalons lors de cette opération la mise hors d’état de nuire d’un dangereux terroriste. Suite...


SOUK-AHRAS
Un jeune policier se suicide

Avant-hier, un jeune policier de 32 ans s’est suicidé en se jetant du haut d’une carrière vers 10h30 du matin au lieu-dit Aïn-Grima à Souk- Ahras. Selon nos informations, le policier en question, psychologiquement instable, était en convalescence chez lui. Selon certains qui auraient assisté à la scène, l’homme était arrivé au faîte de la carrière et s’est lancé dans le vide pour s’écraser contre les rochers, une vingtaine de mètres plus bas. Suite...


MARCHE ET MEETING DU FFS A TAZMALT
“Nous ne partirons pas !”

Les élus du parti d’Aït Ahmed n’ont pas tardé à réagir au projet du décret présidentiel rendant possible la révocation des élus des assemblées locales et la dissolution de celles-ci à Tizi- Ouzou et Béjaïa, annoncé mercredi dernier par le chef du gouvernement. Tout comme lors du premier accord conclu entre la mission des arouch dialoguistes et Ouyahia portant révocation des “indus élus” au début de l’année dernière, c’est à partir de la localité de Tazmalt, connue pour être son plus important fief à Béjaïa, que le FFS entame une série de manifestations de protestation en guise de riposte au “coup de force juridique” d’Ouyahia. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site