Dimanche 11 Septembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
TIZI-OUZOU
L’escroc des bijoutiers toujours en cavale

Le fin escroc, dont l’identité reste toujours masquée, use d’un procédé simple, selon le témoignage de ses victimes qui se sont manifestées jusque-là, d’autant plus efficace qu’il n’éveille pas l’ombre d’un soupçon. Son stratagème : il choisit sa victime en se déplaçant plusieurs fois dans une localité donnée. Il obtient le patronyme d’une famille bien connue dans cette ville, puisque lui-même n’étant pas connu, prétendant, par contre, être un gendre fraîchement élu, venu rendre visite en compagnie de son épouse à sa belle-famille. Suite...


QUATRE ANS APRÈS LE 11 SEPTEMBRE 2001
Ben Laden a-t-il agi seul ?
Par Maâmar FARAH
farahmaamar@yahoo.fr

Le 11 septembre 2001, l’Amérique subissait une agression terroriste d’une rare violence qui l’a touchée dans son cœur palpitant et a démoli le symbole de sa prospérité économique. Le coup était signé Al Qaïda, cette internationale islamiste qui avait fait de l’Afghanistan sa base arrière et le terrain d’expérimentation de ses théories fascisantes d’organisation de la société à travers les Talibans qu’elle aidait militairement et matériellement. Le lendemain de la tragédie, Al Qaïda était montrée du doigt par le pouvoir américain. Suite...


M. DJILALI HENNI (INDUSTRIEL)
“Un honneur, un devoir et une obligation aussi”

Issu d’une famille de militants de l’indépendance nationale, M. Djillali Henni, industriel installé en France depuis plusieurs années, “n’a pas hésité un instant” pour soutenir matériellement Louiza Ighilahriz dans son devoir de mémoire. Il a été d’un concours “appréciable” pour permettre à Louiza de se déplacer en France, d’y séjourner dignement et d’être à l’abri du besoin tout au long du déroulement du procès qu’elle a intenté au général Maurice Schmitt. Suite...


COUR D'APPEL DE PARIS/PROCÈS LOUIZA IGHILAHRIZ-GENERAL SCHMITT
Mensonges et calomnies de tortionnaires devenus généraux
De notre envoyé spécial à Paris, M. Benameur

“Fumier. Fumier!” Il a suffi de ces deux mots pour ébranler la salle d’audience de la cour d’appel de Paris, jeudi, pour paralyser les quatre magistrats qui instruisaient le procès en appel et pour rendre stupéfaits les présents à cette audience qui a duré de 13h30 à 23h. Stupéfaits, abasourdis, étonnés, personne ne s’attendait à de tels propos lancés par le général Maurice Schmitt à l’adresse de Pierre Mairat, défenseur de Louisa Ighilahriz. Suite...


OUVERTURE DU CAPITAL D'ALGÉRIE TELECOM
Le futur partenaire connu fin janvier 2006

Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour, a indiqué, hier à l’ouverture officielle de la cinquième édition du Salon international des télécommunications “Alger Télécomp 2005”, que le futur partenaire qui prendra part au capital d’Algérie-Télécom sera connu à la fin du mois de janvier prochain. Suite...


ADDOU A PROPOS DU MARCHE DE L'AFFICHAGE PUBLICITAIRE
“L’opération s’est déroulée dans la transparence”

L’affaire du marché de l’affichage publicitaire est revenue, hier, sur le devant de la scène à l’occasion de la tenue de la session ordinaire de l’APW d’Alger. “Certains opérateurs dans le domaine de la communication se plaignent du fait que le marché de l’affichage urbain ait était raflé par une seule société, Régie 7 pour ne pas la citer. L’appel d’offres lancé par la wilaya était orienté”, a déclaré, hier, M. Ferah, membre de l’APW, à l’adresse du wali d’Alger. Suite...


ASSEMBLÉE POPULAIRE DE LA WILAYA D'ALGER
Ouverture de la session consacrée au budget supplémentaire

Après avoir été reportée une première fois la semaine dernière, la session ordinaire de l’Assemblée populaire de la wilaya d’Alger, consacrée à l’étude et l’approbation du budget supplémentaire de l’année 2005, s’est finalement ouverte hier. Suite...


CHARTE POUR LA RÉCONCILIATION NATIONALE
Les sages-femmes apportent leur soutien

Le Forum d’ El Moudjahid a accueilli hier l’Union nationale des sages-femmes dans le cadre du débat sur la réconciliation nationale. La représentante de l’union, Mme Guerroudj, a déclaré lors de cette rencontre que la réconciliation est signe de paix et de sérénité. «Cela nous permettra de ne pas faire accoucher des femmes dehors comme nous l’avons vécu si souvent», témoigne l’intervenante. Suite...


ESTIMANT ANACHRONIQUE LE REFERENDUM
Le RCD stipendie le “despotisme médiéval”

Réuni jeudi dernier en session ordinaire, le conseil national du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) s'est prononcé sur le référendum, prévu le 29 septembre prochain, sur la charte pour la paix et la réconciliation nationale, et à propos de la perspective des élections partielles en Kabylie. Ainsi, le RCD estime tel “un programme pour les crises à venir”, que le texte de cette charte, “véritable coup d'Etat institutionnel”, vise en fait “l'instauration d'un pouvoir absolu”. Suite...


ÉCOLE DES BEAUX-ARTS D'ALGER
Sit-in des professeurs devant le ministère de la Culture

Les professeurs de l’École supérieure des Beaux-Arts (Alger), membres de la section syndicale du Cnes, entameront ce matin, à 10 h, un sit-in devant le ministère de la Culture. Une décision prise au terme de l’assemblée générale qui a eu lieu au début de ce mois. Les professeurs, déterminés à voir leur action porter ses fruits, ont décidé de maintenir pour cette nouvelle rentrée la grève déclenchée au cours du mois de mai dernier. Suite...


RENTRÉE SCOLAIRE 2005-2006
Des cours de réconciliation pour 8 millions d’élèves

C’est sous le signe de la réconciliation que près de 8 millions d’élèves ont rejoint les bancs de classes hier samedi 10 septembre 2005. Des cours sur la paix et la réconciliation ont été prodigués aux élèves des 22.783 établissements scolaires. Pour ce premier jour de la rentrée, le ministre de l’Éducation nationale a effectué une visite officielle dans la ville des Roses avec le chef de l’État. Cette visite a permis au premier magistrat du pays de donner le coup d’envoi officiel à partir du lycée Ibn-Rochd de Blida et ce, pour la première fois de l’histoire de l’éducation. Suite...


SYSTÈME DE GESTION INFORMATISE DU DOSSIER JUDICIAIRE
Un autre outil pour lutter contre la corruption et la bureaucratie

L’introduction du nouveau système de gestion informatisé dans le secteur de la justice vise, selon ses initiateurs, à «lutter contre toute forme de corruption et de bureaucratie». Deux fléaux qui caractérisent la justice algérienne mais contre lesquels le gouvernement a «décidé plus que jamais de mener une guerre sans merci». C’est le message-clé, qui ressort de la cérémonie de coup d’envoi de la session de formation lancée, hier, au profit de 130 magistrats et greffiers relevant des juridictions et de l’administration centrale. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site