Dimanche 25 Septembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


Pause-café
Innocent, mais pas assez…

Pour bénéficier des mesures de clémence introduites par la charte, il faut remplir trois conditions : pas de massacre, pas d’attentat à l’explosif et pas d’honneur outragé. Mohamed Benchicou n’a pas commis l’un de ces crimes. Cependant, ces trois conditions sont nécessaires mais pas suffisantes pour bénéficier de la magnanimité de la Nation. Car, il faut aussi prouver sa qualité de vrai “égaré” ! Et, pour son malheur, Mohamed Benchicou ne porte même pas de barbe, n’est pas monté au maquis et le seul endroit où il s’est égaré est le poste de police de l’aéroport Houari- Boumediene! C’est dire que son cas est vraiment désespéré.
Maâmar Farah
Suite...


TOUR DE BABEL DU DESSIN DE PRESSE DÉCERNÉ A DILEM
“Je le dédie à Benchicou”

Ali Dilem a reçu, hier, le Trophée de la liberté de la presse au 24e Salon international de la caricature, du dessin de presse et d'humour de Saint-Just-le-Martel, dans le centre de la France, une véritable tour de Babel dont la langue commune est l'humour. Ali Dilem, distingué du Trophée de la liberté de la presse par le Club de la presse du Limousin et Reporters sans frontières, illustre chaque jour la Une du quotidien indépendant Liberté, entre deux convocations devant les juges. Suite...


CONFÉRENCE DE PRESSE DE BELAID ABRIKA :
“Nous investirons la rue s’il le faut !”

“Le premier magistrat du pays qui s’est exprimé sur la question de tamazight est en contradiction avec les négociations que nous avons jusque-là menées, dans le cadre de la mise en application de la plate-forme d’El Kseur.” Le porte-parole du mouvement citoyen des arouch, Belaïd Abrika, est catégorique. Selon lui, “le processus de négociations est aujourd’hui fragilisé par cette déclaration. Mais le mouvement citoyen poursuivra son combat qui s’inscrit dans la durée”. Suite...


1er JOUR DU VOTE A PARIS
Ce n’est pas le rush
De notre bureau de Paris, Khadidja Baba-Ahmed

Laborieux, très laborieux même le démarrage à Paris du vote pour le projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale qui commençait hier et devra se poursuivre jusqu’au 29 septembre pour les Algériens vivant en France, comme pour tous ceux installés à l’étranger. Ce n’est évidemment que le premier jour et l’affluence aux bureaux de vote a tout le temps d’être plus forte, mais jusqu’en milieu d’après-midi, ce premier jour, les centres que nous avons eu à visiter, et particulièrement celui installé dans le siège du consulat général, et les bureaux qui en dépendent et qui ont été domiciliés au Centre culturel algérien, étaient relativement déserts. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site