Samedi 15 Octobre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Kabylie Story
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


Pause-café
Du bon boulot

Les Américains adoptent une nouvelle stratégie en Irak. Ils font tout pour discréditer Al Qaïda aux yeux de l’opinion locale. Leur problème est qu’ils n’ont pas encore compris que ce sont eux qui nourrissent, quotidiennement, méticuleusement et avec une attention soutenue, la colère et la révolte. Quand les GI’s débarquent dans une ville et qu’il y commettent de véritables crimes contre l’humanité, ils font beaucoup mieux qu’Al Qaïda. Ils créent des milliers d’insurgés à la seconde. Et le pire est à venir car, dans le regard de tous ces jeunes qui vivent, dans l’impuissance et le silence, le déshonneur de leurs parents, il y a les germes d’une révolution à venir. Suite...


KABYLIE STORY II
1. Prologue, l’autre Kabylie
Par Arezki Metref

Un précédent périple s’est arrêté, sur l’autre versant du Djurdjura, à Akbou. Les raisons de cette suspension du reportage, je les ai données lors de la publication de la première série. Il me fallait cependant aller sur l’autre versant, les autres versants, puisque la Kabylie, ce ne sont pas seulement les deux versants du Djurdjura, mais aussi ceux des Babors et de Bibans. Changement de décor, donc, mais aussi changement de saison. Si j’ai parcouru les routes du Djurdjura en roulant sur un tapis de neige, j’ai pris les routes en lacets du Djurdjura, des Babors et des Bibans dans la canicule. Une évidence : la Kabylie est plus peuplée en dehors de l’hiver. L’été la voit multiplier la population. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site