Dimanche 30 Octobre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
Mechtras à l’heure des partielles

A l’instar des autres localités de Kabylie concernées par les élections partielles, les partis politiques implantés dans la commune de Mechtras, localité rurale située à une trentaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi- Ouzou, s’apprêtent à rentrer de plain-pied dans la campagne électorale où les citoyens seront invités à élire leurs futurs dirigeants locaux sur trois listes différentes, mais néanmoins habituelles puisqu’il s’agit de celles des partis traditionnellement en course à chaque échéance électorale, à savoir le RCD, le FFS et bien entendu le parti le plus représenté dans ce scrutin à travers toute la wilaya, l’inévitable FLN. Suite...


BLIDA
Un père, son épouse et leurs quatre filles jetés à la rue

“Nous sommes désespérés à cause de l’indifférence des responsables de notre pays. Pourtant, nous avons droit à la vie, au logement et à la scolarité car nous sommes des enfants de l’Algérie et nous le resterons malgré tout”, c’est ce que les riverains de la cité des 418-Logements à Beni Tamou ne peuvent s’empêcher de lire quotidiennement en passant par cet endroit. Suite...


L’AFFAIRE DE MAUVAISE GESTION DE L’APC DE REGHAIA
L’ex-maire et deux élus condamnés

L’affaire de l’APC de Réghaïa, wilaya d’Alger, qui avait défrayé la chronique ces derniers temps, a été jugée cette semaine par le tribunal correctionnel de la ville de Boumerdès. Les débats, menés de main de maître par le président du tribunal, ont duré toute la journée de mardi dernier. Suite...


TIZI-OUZOU
L’enfer des camps de transit de Tigzirt-sur-mer

La distribution très controversée des 48 logements sociaux à Tigzirt-sur-mer au début du mois en cours, qui a fait sortir de leurs gonds de nombreux inscrits non bénéficiaires, a permis aussi de jeter la lumière sur les réelles conditions de vie très déplorables de toute une frange de la population de la cité balnéaire. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site