Dimanche 20 Novembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Depuis janvier 2005 : 65 morts et 514 blessés dans des accidents de la route à Batna

Pas moins de 313 accidents de la circulation ont été enregistrés de janvier 2005 à ce début du mois de novembre dans la wilaya de Batna. Ces accidents ont causé la mort de 65 personnes et des blessures plus ou moins graves à 514 autres. Suite...


Des youyous pour Tou Amar

Tou a bien de la chance de se voir ainsi chouchouté lors de son passage dans certaines villes du pays. Au cours de sa dernière visite en date à Mostaganem, il aura eu droit à tous les égards de la part des responsables du secteur. Suite...


Une cigogne sème la panique à Aïn-El-Arba

La grippe aviaire hante de plus en plus les citoyens, au point où le moindre oiseau est synonyme de la maladie tant appréhendée. Dans la ville de Aïn-El-Arba (Aïn Témouchent),il a suffi qu’une cigogne s’affaisse sur le sol dans la rue Bouazza près de la nouvelle mosquée pour que la peur gagne toute la population de cette cité, croyant que l’oiseau «marabout»était atteint. Finalement, celui-ci a été emmené vers le parc communal de la ville de Aïn-El-Arba et placé sous surveillance, en attendant l’arrivée d’une équipe médicale spécialisée afin de lui faire subir des analyses(dépistage). Suite...


Le chef de daïra, la grippe aviaire et... la presse

Le chef de daïra de Boudouaou, acculé par les aviculteurs qui ont reproché aux autorités locales leur défaillance en matière de communication, n’a pas trouvé mieux que de tout mettre sur le dos de la presse privée. Pour lui, les journaux qui ont alerté sur les risques de la grippe aviaire sont à l’origine de la psychose qui s’est emparée des aviculteurs. Suite...


SOS LANCE : CANDIDA : ISLAMISTES ÉGARÉS

Les électeurs du scrutin qui se déroulera dans les communes de Laâziv/Naciria et Chabet-El-Ameur dans la wilaya de Boumerdès sont perplexes et lancent un avis de recherche. Ils se demandent en effet où sont passés les candidats islamistes et si, réellement, le HMS a déposé des listes dans ces localités. Alors que la campagne électorale tire à sa fin, aucune trace d’affiches des candidats du parti islamiste encore moins de photos. Pas la moindre visite pour convaincre les électeurs de voter pour eux. Comptent-ils uniquement sur le quota qui leur sera attribué si fraude il y a ? se demandent les citoyens. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site