Mardi 29 Novembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Est
TARF/GESTION DES DÉCHETS URBAINS
Mise en service imminente d’un centre d’enfouissement technique

La gestion des déchets urbains constitue pour les collectivités locales un véritable casse-tête chinois. Ainsi, la mise en service prochainement du Centre d’enfouissement technique (CET) d’El-Tarf permettra d’assainir l’actuelle décharge de Metroha et du coup de récupérer son assiette foncière, vu son relief accessible et sa proximité de la RN116, pour l’extension urbaine de la ville ou à défaut, la création d’une zone industrielle pour la wilaya. Suite...


SKIKDA
DANS LE CADRE DU BP 2006
Des cartables pour les nouveaux élèves de l’année 2006/2007

Le secteur social de l’APC élargit peu à peu le champ de son intervention. 300 millions pour la dotation des cantines des écoles en équipements nécessaires et 750 millions dont une partie réservée à l’achat de cartables pour les élèves de la première année, sont deux montants adoptés dans le cadre du BP au titre de l’exercice 2006, et qui en sont la preuve d’une innovation en la matière. Suite...


ANNABA
OUVERTURE DE L'ANNÉE JUDICIAIRE
Les droits de l’homme au menu

L’ouverture de l’année judiciaire, hier, à Annaba en présence des autorités locales a été l’occasion pour le président de la Cour et le Procureur général de faire le point et de dresser un bilan des activités de cette importante institution. Ainsi, il est apparu que sur 13 138 affaires enregistrées dans le contentieux civil, 1 765 seulement sont encore pendantes et en passe d’être traitées. Sur 41 087 affaires au pénal, des jugements ont été rendus pour 35 221, le reste connaîtra une issue dans les jours qui viennent. Suite...


JIJEL
Échec de la politique de l’emploi

La crise économique et tout spécialement celle de l’emploi frappant notre pays, notamment depuis le début des années 1990, sacrifie des pans entiers de la génération montante. Des contingents de jeunes exclus du système scolaire se retrouvent du jour au lendemain sans perspective professionnelle. Gagnés chaque jour un peu plus par la lassitude, les jeunes de la région de Jijel, à l’instar de ceux des autres régions du pays, sont “sans repère, ni amarre”. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site