Jeudi 12 Janvier 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


ACCIDENTS DURANT LES FETES DE L'AID
16 décès et plusieurs blessés

Seize personnes sont décédées et une vingtaine d’autres ont été blessées au cours d’incidents survenus durant les fêtes de l’Aïd. Au village S.O.S. de Draria (Alger) un drame a été évité de justesse suite au déclenchement d’un incendie dans un chalet. L’intervention des éléments de la Protection civile a permis la maîtrise du feu. Suite...


CELA S'EST PASSE A L'AVANT-VEILLE DE L'AID A BOUIRA
Un psychiatre poignardé mortellement par un malade

Triste sort que celui réservé, en cette avant-veille de l’Aïd, au médecin psychiatrie B. Omar qui a été mortellement poignardé dans son cabinet sis à la cité Sorécal de Bouira. Un crime perpétré aux environs de 18 heures par un malade psychiatrique surexcité, et dans des conditions dont beaucoup se souviendront pour n’avoir pas agi à temps. Suite...


MADANI MEZRAG A "L'INTELLIGENT"
“Oui, j’ai tué de mes propres mains”

L’ancien “émir” national de l’Armée islamique du salut (AIS) autodissoute en 1997, Madani Mezrag, n’est nullement rongé par le remords. Sans état d’âme aucun, il avoue avoir tué et ne pas regretter de l’avoir fait. “Oui, j’ai tué de mes propres mains”, confesse-t-il impunément à Farid Alilat, envoyé spécial de l’hebdomadaire l’Intelligent. Contre un tel aveu, la justice ne peut rien. La loi sur la concorde civile et la grâce amnistiante ont exonéré les terroristes islamistes de leurs crimes… innommables. Suite...


Pause-café
“Ouarak, ouarak”

Scènes vues dans les urgences d’un grand hôpital : de pauvres bougres, empiffrés de viande, sont accueillis en piteux état. Ils sont malades d’avoir trop mangé de ce produit, objet de leur plus fou désir. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site