Lundi 16 Janvier 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Corruptions
RATIFICATION ET MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION DANS LES PAYS ARABES
Une question de démocratie et de volonté politique avant tout

Les Nations unies mettent les bouchées doubles pour faire avancer le processus de ratification de la Convention internationale contre la corruption. Elle organise depuis quelques mois des conférences régionales où se réunissent les représentants des gouvernements, les responsables de l’UNODC (Office des Nations unies contre les drogues et le crime, dont le siège est à Vienne) et des experts, afin de faire le point sur la ratification de la convention et le processus qui doit suivre la ratification (pour les pays qui l’ont déjà ratifié). C’est ainsi que du 19 au 21 décembre 2005 a eu lieu la conférence régionale pour les pays arabes. Suite...


UN DEBAT FECOND A BEJAIA
Le très difficile combat contre la corruption

Comme nous l’avions indiqué dans nos éditions des 17 et 19 décembre 2005, un débat public sur l’état des lieux de la corruption en Algérie, l’utilité de la Convention des Nations unies contre la corruption et que faire pour combattre ce fléau, a eu lieu au Théatre régional de Béjaïa dans le cadre de la reprise des “jeudis littéraires” de la Ligue des arts dramatiques. Suite...


L’ORDONNANCE DE 1997 PORTANT DECLARATION DE PATRIMOINE ABROGEE PAR L’ALLIANCE PRESIDENTIELLE
Les députés du FLN et de Hamas sont hors la loi contre la corruption

Les députés de 2 des 3 partis de “l’Alliance présidentielle”, le FLN et Hamas, ont donc voté le 3 janvier 2006 contre l’article 7 de la loi de prévention et de lutte contre la corruption. Le RND, 3e parti de cette alliance, a été mis en minorité, en votant seul pour le maintien de cet article qui prévoyait la déchéance de toute fonction ou de tout mandat pour l’agent public (élus et hauts fonctionnaires) qui ne déclare pas son patrimoine dans les délais. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site