Jeudi 16 Février 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

SOLIDARITÉ AVEC TOUS LES MOUM’NIN !

Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr

“Grippe aviaire. Premiers tests du Tamiflu fabriqué en
Algérie. Il est terriblement efficace ! Une heure après
avoir été vacciné, un homme, perché sur la branche d’un
arbre, nous a déclaré : “C’est formidable, je me sens
pousser des ailes.”

A mon avis, y a encore du boulot

— La situation n’est pas aussi dramatique que les journalistes
voudraient le faire croire.
— Oui mais, tout de même, des femmes et des hommes de
presse sont quotidiennement harcelés par la justice, non ?
L’autre jour encore, Fouad Boughanem, directeur du Soir, a
été condamné à un an de prison et le journal à 50 patates
d’amende.
— D’accord, mais il y a aussi des avancées magnifiques.
Prends cette déclaration du ministre des Affaires religieuses.
Il a imploré la justice d’être clémente avec des hommes de
presse.
— Ah bon ? C’est une première en Algérie. Un ministre de
la République qui se solidarise publiquement avec la corporation
et appelle la justice à faire preuve de mansuétude avec
des journalistes…
— Enfin, ce n’est pas exactement ça. Ghoulamallah a souhaité
la clémence de la justice pour les deux directeurs de
journaux islamistes mis en taule après la publication des
caricatures danoises.
— Et pour les autres ?
— Quels autres ?
— Ben… les autres journalistes en prison ou en procès ou
déjà condamnés. Pour Mohamed Benchicou…
— Je n’ai pas souvenance d’un appel du même ministre
en ce sens.
— Pourtant, l’islam recommande la solidarité avec tous
les “moum’nin”, non ?
— Attends, oh ! Faut pas non plus trop en demander ! Le
ministre du Culte a pris ses responsabilités. Il s’est assumé
en apportant publiquement son soutien aux directeurs de
journaux islamistes. Aux ministres républicains de ce même
gouvernement de prendre les leurs en appelant eux aussi
publiquement à la clémence de la justice envers les autres
journalistes, ceux qui ne bossent pas pour une publication
islamiste.
— Ouais ! Eh ben, c’est pas encore gagné pour eux s’il
faut que les autres ministres aient le courage de leur collègue
du culte. Autant fumer du thé et rester éveillé, le cauchemar
continue.
H. L.

Nombre de lecture : 4219

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site