Jeudi 11 Mai 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

CRIME CONTRE L’HUMANITE !

Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr

«En politique, que craint le plus Marie-George Buffet ?»

Sa mise au placard

Consœurs ! Confrères ! Journalistes spécialisés dans la question des conflits sociaux, je crois qu’il va vous falloir procéder à un changement dans certaines des tournures de vos phrases. Notamment une. Désormais, et pour illustrer la précarité de l’emploi et les retards dans le paiement des salaires, ne dites plus et n’écrivez plus : «La situation dramatique de travailleurs qui n’ont pas été payés à temps. Pour certains, les retards dans les salaires atteignent 3 à 4 mois ! ». Maintenant, grâce à ce qui se passe à l’Edipal de Bouira, consœurs et confrères, vous pouvez dire et écrire : «La situation dramatique de travailleurs qui n’ont pas été payés à temps. Pour certains, les retards dans le paiement des salaires atteignent 18 mois !» Bonté divine ! C’est-à-dire que dans un pays aussi riche que le nôtre, dans une contrée qui peut se permettre d’envoyer son ministre des Finances avec des containers pleins d’argent négocier avec le Club de Paris le remboursement par anticipation de sa dette, des gens, des travailleurs, dont certains ne sont peut-être jamais allés à Paris, et de club de Paris ne connaissent que le PSG, à la télé, parce que Dahleb et Ronaldinho y ont joué, ces travailleurs donc n’ont pas été payés depuis dix-huit (18) mois. Et même en l’écrivant en lettres, puis en chiffres, je trouve que cela ne rend pas assez la longueur de cette période. Soyons alors plus précis : un travailleur algérien, en 2006 peut voir défiler les mois de janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre, janvier de l’année suivante, 2007, février, mars, avril, mai et juin, sans avoir touché un dinar de son salaire ! Mais ça, ce n’est plus un conflit social, ce ne sont plus des problèmes de trésorerie ou des dysfonctionnements dus à la restructuration des entreprises, c’est carrément un crime contre l’humanité ! C’est une incitation au suicide en masse ! C’est un appel à monter au maquis ! C’est une invitation au kidnapping des grosses fortunes et des membres de leurs familles ! 18 mois à attendre que le comptable veuille bien vous appeler pour vous donner le smig, et rien ! Mais à ce rythme, le comptable va prendre sa retraite, le CTC va déclarer l’immeuble de l’Edipal Bouira trop vieux et bon à démolir et la ville même de Bouira aura été cédée en concession de 99 ans renouvelables aux Emiratis ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

H. L.

Nombre de lecture : 3609

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site