Mardi 13 Juin 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Mondial
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
Le HIC
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
L’EX-WALI DE BATNA SOUS CONTROLE JUDICIAIRE
Son passeport a été confisqué par le juge

L’ex-wali de Batna, Djebari Mohamed Chérif, a été placé, hier, sous contrôle judiciaire par le juge conseiller près la Cour suprême. Son passeport confisqué, l’ex-wali sera interdit de quitter le pays et de se rendre à Marseille, lieu de sa résidence. Après une enquête préliminaire, le dossier de Djebari Mohamed Chérif, chef de l’exécutif de la wilaya de Batna de 2002 à 2003, a été transmis à la Cour suprême. Suite...


AFFAIRE KHALIFA
La chambre d’accusation reporte l’examen des dossiers

La chambre d’accusation près la cour de Blida a reporté, hier, l’examen des dossiers de l’affaire Khalifa au 19 juin prochain. C’est à la demande des avocats de la défense que ce report a été décidé par l’instance juridique. Les explications des avocats quant à leur demande d’ajournement sont d’ordre temporel, apprend-on auprès de ces derniers. Ils ont, en effet, réclamé un délai supplémentaire pour parachever de manière appropriée les mémoires relatives à la défense de leurs clients. M. B. Suite...


MISE SOUS CONTROLE JUDICIAIRE DE PLUSIEURS CADRES SYNDICAUX
La LADDH appelle à la levée immédiate de la mesure

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a dénoncé, hier, au cours d’une conférence de presse animée par Me Zehouane, son président, les mesures de restriction des libertés et droits civiques dont font l’objet 11 enseignants du secondaire et du supérieur. Elle appelle à la levée immédiate de la mesure de la mise sous contrôle judiciaire et à l’extinction tout aussi immédiate des poursuites judiciaires. Elle appelle par ailleurs solennellement les juges à récuser les pressions qui s’exercent sur eux. Suite...


LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA CNR A DONNE HIER SON ACCORD
Les pensions de retraite revalorisées de 8% et de 2%

La revalorisation des pensions de retraite est effective depuis hier, a-t-on appris de source proche de la Caisse nationale de retraite (CNR). La décision a été prise à l’issue de la réunion du conseil d’administration de ladite caisse, qui a approuvé l’augmentation des pensions de retraite au profit des 1 600 000 pensionnés inscrits à la CNR. Suite...


VISITE DU SECRETAIRE GENERAL DU CONSEIL SUPREME DE LA SECURITE NATIONALE D'IRAN
“Les officiels algériens soutiennent notre programme atomique pacifique”

Le docteur Ali Laridjani, secrétaire général du Haut- Conseil de la sécurité nationale d’Iran, a animé hier une conférence de presse à Djenane El Mithak au terme d’une visite officielle qu’il a effectuée à Alger. Visite au cours de laquelle il a eu à s’entretenir avec le président Bouteflika. Répondant à une question sur la position du chef de l’Etat algérien à propos de la crise du nucléaire, Ali Laridjani a déclaré que les “officiels algériens” n’ont eu de cesse de soutenir son pays. Suite...


Comité Benchicou pour les Libertés

Après 730 jours d’enfermement dans une cellule à la prison d’El Harrach où il a purgé la totalité de sa peine, le journaliste Mohamed Benchicou, directeur du quotidien Le Matin, recouvrera sa liberté qu’on lui a injustement spoliée pour des motifs spécieux. Mohamed Benchicou se rendra, immédiatement après sa sortie de prison à : Suite...


FERMETURE DU "MATIN"
Travailleurs et lecteurs… tous victimes

23 juillet 2004. Au siège du Matin, à la Maison de la Presse Tahar-Djaout. Un fax émanant de la direction générale du Groupe presse et communication, dont dépendent directement les imprimeries de l’Etat, informe les responsables du journal que les imprimeries de l’est, du centre et de l’ouest n’ont plus l’autorisation d’imprimer ce titre de presse à partir du 24 juillet, et ce, pour des raisons commerciales. Suite...


LES LECTEURS DU "MATIN" GARDENT ESPOIR
Loin des étals, près du cœur

Ils ont porté Le Matin durant les durs moments. Ils ont signé des pétitions pour sa sauvegarde. Ils lui ont rendu hommage pour sa pertinence. Et ils l’ont acheté tout simplement. Eux, ce sont le levier de toute une équipe qui s’acharnait à accomplir sa mission d’informer. Eux, ce sont les meilleures et pires critiques. Eux, ce sont les fers de lance des journalistes. Eux, ce sont les lecteurs du Matin tout simplement. De tous âges, de différentes couches sociales et de tous bords, ils sont des milliers à avoir été fidèles durant treize ans à ses 24 pages. Suite...


LA MERE DE BENCHICOU IMPATIENTE DE VOIR SON FILS LIBRE
“Je n’arrive plus à dormir”

Les quelques heures qui séparent la mère de Benchicou de son fils lui paraissent interminables. Après avoir patienté deux longues années, le temps lui semble tout d’un coup trop long. La joie qu’elle éprouve n’a d’égale que l’angoisse qui la taraude depuis plusieurs nuits. Suite...


VIREE DANS LE SIEGE DU "MATIN", APRES DEUX ANNEES DE FERMETURE
La poussière a pris possession des locaux

Lundi 12 juin 2006. Une actionnaire du journal Le Matin a eu l’amabilité de répondre à notre sollicitation de nous faire visiter les locaux du Matin, après deux années de fermeture et à deux jours seulement de la libération de Mohamed Benchicou. L’image qui s’offre à nos yeux est frappante, bouleversante. Une importante couche de poussière s’est formée sur les sièges qui se trouvaient dans la salle de réception. Suite...


INCARCERATION DE MOHAMED BENCHICOU
«Délit» de presse maquillé en affaire de droit commun

juin 2004 - juin 2006, 24 mois que Mohamed Benchicou aura à passer, à purger la peine, assortie d’un mandat de dépôt immédiat, prononcée le 14 juin 2004 par le tribunal d’El Harrach. Confirmée le 11 août de la même année par la cour d’appel d’Alger. Et deux ans plus tard par la Cour suprême, qui, entre-temps, avait perdu le dossier du directeur du journal Le Matin. Suite...


LES FEMMES DANS LES INSTITUTIONS POLITIQUES ET PUBLIQUES
Un mémorandum pour une représentation égalitaire

Un mémorandum pour une représentation égalitaire des femmes dans les institutions politiques et publiques a été présenté hier par le CCIDEF en présence de représentantes d’associations et de partis politiques. Le centre d’information et de documentation sur les droits de l’enfant et de la femme a ainsi initié à l’Institut national de la santé publique une discussion sur le mémorandum en question résultant d’une enquête maghrébine réalisée auparavant et présentée le 26 mars dernier. Suite...


TRAVAIL DANS LE MONDE
Un taux néanmoins en baisse sensible

Selon le Bureau international du travail (BIT), dans son rapport 2006 intitulé «la fin du travail des enfants : un objectif à notre portée », le travail des enfants est en déclin dans le monde. En effet, les effectifs d’enfants qui travaillent a chuté de 11% entre 2000 et 2004, en passant de 246 millions à 218 millions d’enfants. En outre, le nombre d’enfants et de jeunes, astreints à des travaux dangereux, a diminué de 26% pour atteindre 126 millions en 2004 contre 171 millions lors d’une précédente estimation. Suite...


TRAVAIL ET EXPLOITATION DES ENFANTS
La situation en Algérie n’est pas inquiétante, selon l’OIT

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), l’Inspection générale du travail et le ministère algérien du Travail et de la Sécurité sociale, la situation en Algérie n’est nullement inquiétante en matière de travail des enfants. En fait, notre pays n’est pas concerné par les cas de pires formes de travail des enfants, selon le constat dressé hier au siège de ce ministère lors d’une journée d’information et de sensibilisation coïncidant avec la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants. Suite...


SELON UNE ENQUETE DE LA FOREM
En Algérie, entre 250 000 et 300 000 enfants travaillent

Une enquête sur l’exploitation des enfants menée par la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem) a démontré que sur un échantillon de 3000 personnes âgées de moins de 18 ans, 2,89% travaillent. Ces deniers, payés au rabais, sont dans la majorité des cas exploités dans les secteurs du bâtiment et de l’agriculture. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site