Mardi 20 Juin 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Mondial
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


Pause-café
Lettre au cousin d’Amérique

«Cher cousin
Je t’écrire ces quelques maux pour te dire que toute la famille est beau gosse, sauf la vieille Aldjia qui souffle sa poitrine comme le train de l’Ouenza.
Suite...


ORAN
Découverte d’un bébé mort

Lors du ramassage des ordures, le 18 juin dernier à 7h du matin, des éléments des services de la voirie ont fait une découverte macabre dans la localité de Sidi-Chahmi. Ces derniers ont trouvé, selon le groupement de la Gendarmerie nationale, un nouveau-né sans vie dans un sac à ciment. La brigade de la gendarmerie qui s’est déplacée sur les lieux, sitôt alertée, a ouvert une enquête. Des plaques bleues étaient visibles sur le corps du bébé, qui aurait été étouffé dans le sac.
Soraya H. A.
Suite...


ANOMALIES DANS LES SUJETS DU BAC 2006
Que fera Benbouzid ?

Décidément, cette année plusieurs erreurs, considérées comme «minimes» par l’Onec, ont été décelées dans diverses filières tantôt par les candidats tantôt par les professeurs syndicalistes, surtout ceux du Cnapest, mais au point de considérer ces erreurs comme un scandale ressort de la manipulation. Sinon, comment peut-on dire que durant les cinq jours d’examen du baccalauréat, tous les candidats interrogés par nos soins ont estimé que les sujets étaient abordables et que maintenant certains défilent à longueur de journée pour rapporter ces lacunes. Suite...


TIZI-OUZOU
Une rançon de 3 milliards exigée pour la libération d’un citoyen enlevé par un groupe terroriste

Les criminels du GSPC ne renoncent pas de plein gré à leur objectif, l’instauration d’un ordre théocratique mortel pour la démocratie et le développement économique et social. Et ce ne sont pas les offres de réconciliation du pouvoir, considérées par eux comme des indices d’une prochaine reddition totale, donc des acquis à l’actif de leur sinistre cause, qui les ramèneront sur la voie de la légalité républicaine, bien au contraire, cela les encourage à poursuivre leurs criminels desseins jusqu’au bout. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site