Dimanche 02 Juillet 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Mondial
Femme magazine
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Chaud au cœur
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

L’extrême conséquence de la loi Sarkozy a montré toute son horreur. Ses premiers effets retombent sur des enfants, des bambins nés en France ou arrivés tout petits dans ce pays. Les images télé ont montré des Français généreux de gauche, de la gauche chrétienne, de l’extrême gauche ou simplement des humanistes. Des élus, des militants et des citoyens de base. Et des bambins. Des élèves du primaire ou du collège. Suite...


Forcing de l’UGTA

L’élection de deux femmes syndicalistes de l’UGTA au sein du Conseil arabe des syndicats de banques et assurances, dont le congrès s’est tenu dernièrement à Alger, a été hautement saluée par le secrétariat national de l’UGTA, le SG y compris. Suite...


Même pas de l’eau minérale

Ce week-end, les nageuses de l’ASPTT Alger, de surcroît des petites de 10 ans, ont vécu le calvaire au niveau de la piscine du 1er-Mai (Ghermoul). En effet, nos gamines mobilisées de 15 heures à21 heures pour les besoins d’une compétition organisée par la ligue d’Alger n’ont même pas eu droit à une bouteille d’eau minérale ou un simple gâteau. Des parents qui se sont présentés à notre rédaction n’ont pas manqué de dénoncer cet état de fait. Suite...


Le niet du ministère des Transports

On croit savoir que c’est le ministère des Transports qui a mis sous le coude le dossier déposé par Tahkout pour avoir une autorisation en vue d’obtenir une exploitation de transport urbain à Alger. Ce dossier, déposé depuis un peu plus d’une année, attend toujours une réponse d’autant que Tahkout a acheté un peu plus de 300bus et cela depuis plusieurs mois. Suite...


DES AFFECTATIONS SUSPECTES

L’affectation des praticiens spécialistes assistants, promotion février-mars 2006, se déroule depuis hier à l’amphithéâtre du ministère de la Santé et de la Population et se poursuivra jusqu’au mardi 4 juillet, selon un calendrier fixé au préalable par le ministère. Le choix des postes, censé se faire publiquement et par ordre de mérite, suscite, néanmoins, des remous au sein des praticiens spécialistes qui, après une première journée, comptent saisir le ministre pour dénoncer les critères d’affectation. Certains affirment s’être vu évincés des spécialités prisées malgré leur bonne moyenne. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site