Jeudi 10 Août 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

FACE A UN RISQUE D’ATTENTAT,
ETES-VOUS UN BON CITOYEN ?

Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr
«Ce jeudi, il s’agit de tester vos capacités citoyennes à réagir à
un danger d’ordre sécuritaire, à un possible attentat ou à une
tentative d’incursion terroriste.»

1- Alors que le camion de ramassage des ordures ménagères
est déjà passé, vous apercevez un sac plastique noir
suspect placé contre le mur d’enceinte de la brigade de gendarmerie
de votre quartier :

a - Vous vous dites que les citoyens ne respectent plus rien
et continuent de sortir leurs poubelles après le passage des
éboueurs.
b - Vous pestez contre ceux qui utilisent encore les sachets
noirs alors que Chérif Rahmani en a interdit la fabrication et
l’usage.
c - A partir de votre portable, vous appelez la gendarmerie
tout en prenant soin de faire précéder votre appel du #31#
2 - Sur la plage, un homme crie «Alerte à la bombe !» :
a - Vous fuyez, en emportant tout de même sous le bras le
parasol de location.
b - Vous exigez le remboursement des 50 DA de droits de
stationnement avant de quitter le parking.
c - Vous vous dites que c’est l’occasion rêvée pour avoir pour
vous tout seul, et gratuitement, les douches de plage.
d - Philosophe, vous en concluez que, finalement, la montagne
est plus sûre que la plage par ces temps de réconciliation
et de fraternisation.
3 - Vous entendez un bruit d’horlogerie en provenance
d’une grosse benne à ordures placée au cœur de votre cité :
a
- Vous demandez l’heure à la benne à ordures.
b - Vous en déduisez que Net-Com a importé des
bennes à ordures suisses.
c - Vous vous recollez aux oreilles les écouteurs de
votre lecteur MP3 et vous faites un détour pour vous
rendre au travail.
d - Résigné, vous vous dites : «c’est l’heure !»
4 - A minuit, des coups de feu et des cris «Allah Akbar»
retentissent à l’entrée de votre village :
a
- Vous vous dites que ça vous apprendra à répondre «C» à
la question «1».
b - Vous maudissez le jour où vous avez décidé de
faire des économies sur la qualité du fer utilisé dans
la confection de votre "barreaudage".
c - Vous vous promettez de voter «non» au prochain
référendum sur la paix. S’il y a une prochaine fois.
d - Vous vous rendez à l’évidence : vous ne verrez
jamais jouer l’équipe nationale de football entraînée
par Cavalli.
Faites parvenir vos réponses à la CNSMOCP, la
Commission nationale de suivi et de mise en œuvre de la
charte pour la paix. Si vous n’avez pas son adresse, contentez-
vous de fumer du thé et de rester éveillés, le cauchemar
continue.
H. L.

Nombre de lecture : 3856

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site