Samedi 14 Octobre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


Pause-Café
Le Ramadhan des tontons (17)

Je suis allé rompre le jeûne au village. Rien de nouveau, si ce n’est la mésaventure arrivée à mes deux cousins H… et D… qui sont allés au sit-in des retraités à bord d’un véhicule flambant neuf que l’un d’eux a acheté par crédit. On n’a pas idée d’aller à une manifestation de retraités fauchés dans une bagnole rutilante. Et ça, mes cousins, qui ne sont pas connus pour avoir un goût prononcé pour la revendication syndicale, l’ont appris à leurs dépens, lorsqu’ils ont été… chassés aux cris de «sales bourgeois !» et «retraités de luxe !» Suite...


PRIX NOBEL DE LA PAIX
Muhammad Yunus, le "banquier des pauvres" bangladais

Le Bangladais Muhammad Yunus, lauréat vendredi du prix Nobel de la paix avec sa banque, la Grameen Bank, est surnommé le "banquier des pauvres" et considéré comme le grand artisan du microcrédit destiné aux déshérités de son pays. "Je pense que c'est une reconnaissance magnifique pour les efforts de notre Grameen Bank", a déclaré M. Yunus à des journalistes à son domicile de Dacca. "Je suis aussi fier pour tout le pays", a ajouté le lauréat du prix Nobel de la paix. Suite...


TAYEB LOUH A L'APN :
“Les protestations n’empêcheront pas l’assainissement des caisses”

Les retraités, au nombre de 900 000, ont bénéficié des augmentations des pensions de retraite décidées avec effet rétroactif depuis le début du mois de septembre selon le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh. Présent jeudi dernier à l'Assemblée nationale, lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales, Tayeb Louh a affirmé que la décision de revalorisation des retraites, sur instruction présidentielle, est appliquée sur le terrain. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site