Mardi 17 Octobre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Jour de repos en mois de jeûne
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Au grand dam des vieux, les adolescents et les jeunes du quartier jouent au football en cette journée de jeûne ; la sixième, je crois. Cela fait un peu de bruit, quelques cris à vous percer les oreilles et l’impression qu’ils trouvent de l’énergie quelque part ; ce n’est pas possible avec un ventre creux dès le matin de jouer ainsi l’après-midi. Alors bien sûr ils dérangent la sieste le seul jour où il est possible de la faire : le vendredi après la grande prière. Il n’y aura pas de disputes pourtant. Suite...


Pas d’ordonnance de répartition

Le tout nouveau président de la cour d’Alger n’a pas encore signé l’ordonnance de répartition qui fixe les magistrats. Par contre, il a changé les rideaux de son bureau alors que la cour doit déménager vers les nouveaux locaux à El Hamma. Suite...


Une confédération syndicale en gestation

L’idée de création d’une confédération syndicale regroupant des syndicalistes divers (Fonction publique et secteur économique) se précise de plus en plus. Selon des indiscrétions, le projet est porté par des syndicalistes affiliés ou non à l’UGTA. Des organisations syndicales autonomes comptent se joindre à cette initiative, dont l’annonce sera faite prochaine-ment à l’occasion de la tenue de ses assises. Suite...


La menace turque

Le Parlement turc, qui menace la France de faire voter une loi sur le génocide français en Algérie, feint d’oublier qu’en1961 à l’ONU, la Turquie avait voté contre le droit à l’autodétermination du peuple algérien. Et ça, les Algériens ne l’ont pas oublié. Suite...


QUAND OULD ABBAS SE JETTE DES FLEURS

Le ministre de la Solidarité, Djamel Ould Abbas, a estimé, à la suite d’une visite effectuée dimanche dernier dans la commune de Souhane, localité perchée sur les monts de Larbaâ, entre Blida et Médéa, que le fait qu’il soit aux côtés de cette population déshéritée lui vaut, pour la peine de son déplacement, toute la récompense de Dieu. Mieux, notre ministre ira jusqu’à affirmer que son jeûne équivaut au prix d’une année de carême. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site