Jeudi 19 Octobre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


Pause-Café
Le Ramadhan des tontons (22)

Elle m’a appelé hier encore :
— Alors, c’est vrai qu’il n’y aura plus de paraboles d’ici deux années ?
— Mais comment le sais-tu ?
— Dixit un ministre !
Suite...


CRISE OUVERTE AU SEIN DU MOUVEMENT CITOYEN
La guerre des arouch

Ce n’est un secret pour personne pour dire que la situation était très critique depuis longtemps déjà à l’intérieur de la structure des arouch ayant pris langue avec la chefferie du gouvernement et la décision de participation de deux délégués, en l’occurrence Belaïd Abrika et Mohand Amara à travers des communications qu’organisera l’Association algérienne de lutte contre la corruption les 1er, 2 et 3 novembre prochain à Alger. Suite...


LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Laissez les cadavres refroidir, Monsieur Ouyahia !
soirmben@yahoo.fr

A quoi bon faire la chronologie du malheur ? Elle ne semble plus interpeller sur la vraisemblance quotidienne de la mort. Ni même émouvoir. A quoi bon s'offusquer de l'assassinat ordinaire de huit misérables gardes communaux dans ce hameau tout aussi misérable de Beni Allal, douar perdu, livré aux indifférences, inconnu diriez-vous, mais que je connais pourtant bien, Beni Allal, village colonial à l'est de ma Miliana natale, où j'ai toujours retrouvé les senteurs de l'enfance, conservées ici comme une offrande à l'éternité, le parfum de l'aubépine et l'odeur du lait de vache. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site