Jeudi 09 Novembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 


Pause-café
Dé-Bushez la bouteille !

De là où je suis, je ne peux savoir réellement si ce que nous faisons tous les jours dans ce canard est utile ou pas, s’il est professionnel ou amateur, si, comme le dit ce lecteur émigré, «c’est du n’importe quoi dans un torchon local» ; vraiment, je ne sais pas… Suite...


AIN-FARAH (MASCARA)
Un chauffeur de taxi assassin

De source bien informée, nous apprenons que le corps d’un taxieur a été retrouvé dans la malle de son véhicule qui aurait été abandonné, hier, aux environs de 2h du matin à proximité du carrefour de Aïn-Bouras, Oued-El-Abtal dans la commune de Aïn-Farah, wilaya de Mascara située à 70 km du chef-lieu de wilaya. Suite...


LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Marzouki et le bazar de Tartarin
soirmben@yahoo.fr

J'ai écouté parler deux hommes, cette semaine, le désespérant Yazid Zerhouni et le courageux opposant tunisien Moncef Marzouki. Et ce que j'en déduis n'est pas à l'honneur de nos élites : il se produit quelque chose de très sérieux au Maghreb, une sorte de réveil démocratique, dont l'Algérie semble non seulement étrangère mais, plus grave, de plus en plus exclue, par la faute de l'apathie générale et de la répression d'un pouvoir autoritaire, corrompu, grabataire, sourd aux nouvelles idées qui secouent la planète. Suite...


OUVERTURE D'UNE ENQUETE JUDICIAIRE SUR UNE AFFAIRE "DOUTEUSE" DE L'ACHAT DE DEUX REMORQUEURS A BEJAIA
Un ex-Pdg, l’actuel Pdg par intérim et son adjoint ainsi que le directeur du remorquage de l’EPB placés sous contrôle judiciaire

Une quinzaine de hauts cadres de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB) dont l’ex-Pdg, M. Abdelkader Boumsila, l’actuel Pdg par intérim et son adjoint ainsi que le directeur du remorquage sont auditionnés depuis dimanche dernier par le parquet de Béjaïa dans une affaire liée à l’achat l’année écoulée de deux remorqueurs, l’un construit en Roumanie par une société hollandaise Damen et le deuxième acquis auprès d’une société espagnole Astieros pour une enveloppe financière de 9 millions d’euros soit 90 milliards de centimes, selon une source judiciaire. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site