Dimanche 10 Décembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
BOUIRA
Enfin de la pluie !

La crainte quant à une saison agricole à “blanc” était dans tous les esprits, surtout ceux des agriculteurs. Et les 92 mm de pluie tombés en l’espace de trois mois, c’est-à-dire depuis le 1er septembre jusqu’au 6 décembre dernier étaient une parfaite illustration de cette panique qui s’était emparée surtout des céréaliculteurs. Ces derniers, qui avaient déjà éprouvé les pires supplices après les caprices de Dame Nature l’année dernière, où, rappelons-le, il avait suffi de deux mois de sécheresse au printemps pour voir toutes leurs cultures compromises avec à l’arrivée une récolte des plus médiocres et des grains chétifs relégués par la CCLS, la coopérative qui leur achète le produit, à la consommation et avec un prix revu à la baisse, sont aujourd’hui dans un véritable embarras. Suite...


AIN-DEFLA
Un membre de l’exécutif de l’APC condamné pour diffamation

Le tribunal de Miliana siégeant le 19 novembre dernier, après délibération, a rendu son verdict dans l’affaire opposant l’APC à un des membres de son exécutif, un élu indépendant. Ce dernier était poursuivi pour diffamation par ladite APC. Suite...


BEJAIA
Après une soirée arrosée, un drame fait deux morts à Akbou

Deux corps, sans vie, gisant dans une mare de sang, ont été découverts par les citoyens de la ville d’Akbou, dans la matinée de jeudi dernier, dans l’enceinte de l’ex-caserne de l’armée coloniale, située à quelques centaines de mètres du chef-lieu de la commune, tués vraisemblablement la veille lors d’une impitoyable rixe entre amis. Suite...


Les citoyens de Boghni, Mechtras et Ouadhias dénoncent

L’agression commise aux Ouadhias, il y a dix jours, contre Belaïd Abrika et ses camarades délégués de la CADC, réunis autour des blessés du Printemps noir, continue de susciter des réactions contradictoires, notamment dans les localités du sud de la wilaya, théâtre de l’agression. Suite...


TIZI-OUZOU
Installation des services de sécurité à Issiahen Oumedour

Dix jours après que les arouch appuyés par des citoyens du village Issiahen Oumedour eurent manifesté leur opposition à l’installation de la gendarmerie dans un lieu stratégique, face au village, appelé localement la gorge de Amraou, à l’intersection des RN12 et 15 et pas loin de la future gare SNTF de Oued Aïssi, trois roulottes destinées à accueillir une brigade mobile de la gendarmerie sont en place sous la haute protection de l’armée et de la BMPJ. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site