Samedi 13 Janvier 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
2e SALON INTERNATIONAL DE L'AUTOMOBILE
Promotion, sécurité et communication à l'honneur

Le prochain salon de l’automobile, qui se tiendra à Béjaïa du mercredi 31 janvier au 9 février, aura bien des objectifs qui font la «une» de l’actualité nationale voire internationale (technologie et sécurité). Il s’agit en fait d’avancer dans les stratégies qui font la force d’un salon de l’automobile. La course vers les meilleures ventes, mais aussi la course vers la démonstration des résultats des technologies de pointe qu’offre l’industrie mécanique. Suite...


MEDEA/PLAN DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL
Quatre ans après

Se voulant un outil de développement de proximité en direction des populations du monde rural, le Plan de développement agricole et rural (PDAR) enregistre, quatre années à peine après son lancement, des résultats satisfaisants. A cet effet, 29 253 personnes installées en zones enclavées ont déjà bénéficié d’aides et autres subventions accordées par l’Etat et destinées au financement d’un ensemble de projets adaptés à ce milieu. Suite...


MECHTRAS
Gaz de ville pour tout le monde

L’ensemble des habitants de la commune de Mechtras bénéficieront sous peu du gaz de ville, avons-nous appris auprès de M. Halliche, président d’APC. Le passage de la conduite principale sur le territoire de la commune en provenance de Draâ- El-Mizan a permis, en effet, de raccorder la localité au réseau national de gaz de ville. Suite...


TIZI-OUZOU
L'APC d'Aît Chafa fermée par les villageois d'Igermanes

Les citoyens du village Igermanes, à l’extrêmeest de la daïra d’Azeffoun, ont procédé mercredi dernier à la fermeture du siège de leur commune, Aït Chafa, limitrophe de la wilaya de Béjaïa, en raison d’un conflit foncier qui les oppose à l’administration communale. Il s’agit de 40 à 50 ha situés entre la mer et la RN24 menant vers Béjaïa revendiqués par les habitants du village en vertu de la loi portant prescription acquisitive et obtenus, semble-t-il, avec la complaisance des exécutifs précédents mais contestés par l’actuelle APC sur la base du senatus consulte promulgué par l’administration coloniale quelques décennies après l’occupation délimitant les domaines public et privé. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site