Mercredi 24 Janvier 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

Actualités : LE PROCUREUR GENERAL PRES LA COUR D'ALGER REUNIT LES DIRECTEURS D'EL HARRACH ET DE SERKADJI
Garantir les droits des détenus


Installé à son poste depuis septembre 2006, le nouveau procureur général d’Alger, Douadi Medjrab, multiplie les actions en faveur de l’instauration d’une nouvelle dynamique au niveau de sa juridiction.
D’un côté, appliquer les nouvelles mesures adoptées depuis deux mois par le parquet d’Alger pour réduire le taux de criminalité, lutter efficacement contre la corruption, les détournements de deniers publics, le trafic de drogue, les agressions et l’utilisation d’armes blanches et, de l’autre, veiller à une meilleure prise en charge des détenus au niveau des deux établissement pénitentiaires de la capitale. A cet effet, le procureur général a rencontré avant-hier les directeurs des établissements d’El-Harrach et Bab Djedid, Serkadji. Ces derniers ont été sommés d’appliquer les nouvelles orientations du ministre de la Justice Tayeb Belaïz notamment en matière d’humanisation des conditions carcérales. Le procureur général a insisté sur le fait que cette prise en charge ne se limite pas seulement à l’amélioration des conditions de vie des détenus, mais s’étend aussi à leur prise en charge médicale globale en raison de leur état d’esprit suscité par la privation de liberté. Cependant, le rôle des gardiens reste aussi déterminant étant donné leur contact direct avec les prisonniers. Pour cela, ils leur doivent un bon traitement dans le respect du règlement intérieur de l’établissement. Les détenus doivent jouir de tous les droits garantissant la préservation de leur dignité, notamment le droit aux soins, à l’apprentissage et autres opportunités offertes pour l’enseignement et la formation. La rencontre a porté également sur l’hygiène des lieux et surtout les cellules. Il y a lieu d’évoquer les procédures juridiques relatives portant organisation des prisons et réinsertion sociale des détenus, promulguée en 2005. La sensibilisation des gardiens contribue, dans une large mesure, au succès de l’opération de réinsertion sociale des détenus.
I. T.

Nombre de lectures : 310

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site