Mercredi 24 Janvier 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

Actualités : CONSEIL DE LA NATION
Installation des instances parlementaires


Le Conseil de la nation a procédé hier à l’installation de ses instances parlementaires. Une opération qui a débuté par la présentation, en séance plénière, de la composante du bureau du Sénat. Une composante quasiment inchangée puisque les sénateurs du tiers présidentiel Abderrezak Bouhara, Zohra Drif, ainsi que Madani Houd, en sa qualité de représentant du FLN, ont été reconduits à leurs postes de vice-présidents du Conseil de la nation.
Ils sont rejoints par Ahmed Belaâlia du FLN et par Badredine Salem du RND. Abdelkader Bensalah a indiqué lors de cette plénière que les membres du bureau ont été choisis par les différentes familles politiques qui siègent au Sénat. Des membres qui ont reçu par la suite l’approbation de l’Assemblée. Le sénateur du tiers présidentiel et ex-président de groupe parlementaire du FLN, Abdallah Bousnane, a cependant réclamé un point d’ordre pour déclarer qu’il s’opposait au procédé des désignations. «C’est un système antidémocratique, la désignation des membres du bureau ne s’est pas déroulée sur des bases légales. Ce bureau est nul et non avenu», a indiqué ce parlementaire au sortir de la séance plénière. «Mis à part le RND, il n’y a eu aucune élection au sein des autres groupes parlementaires. Pour le FLN, c’est le secrétaire général qui s’est chargé des désignations», a-t-il ajouté en précisant que les postes de responsabilité ont été partagés comme un «butin». Le coup de colère de Bousnane n’a cependant pas empêché l’opération de renouvellement des instances parlementaires de se poursuivre. Après le bureau du Sénat, c’était au tour des commissions permanentes d’être installées. A ce propos, notons que Mostefa Cheloufi a hérité de la présidence de la Commission de défense nationale, dirigée précédemment par le colonel Abdelhamid Latrèche. Le général à la retraite Mostefa Cheloufi a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de l’ANP, il a notamment été commandant de la Gendarmerie nationale et secrétaire général du MDN. Les présidents des groupes parlementaires ont également été désignés hier. Ainsi, le groupe du FLN est désormais présidé par Abdelkader Kemoune, le tiers présidentiel par Amar Mehdi, le RND par Nacer Badech et Farid Habaz a quant à lui été reconduit à la tête du groupe MSP. Précisons enfin que les deux chambres du Parlement ont décidé de clore la session parlementaire automne le 31 janvier.
Tarek Hafid

Nombre de lectures : 357

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site