Jeudi 01 Février 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
BLIDA
Enquête à la direction des oeuvres universitaires

De sources généralement bien informées, nous avons appris que le parquet de Blida a ordonné une enquête approfondie sur la gestion de la direction des œuvres universitaires de Blida, notamment sur le volet qui touche le transport des étudiants. Suite...


CAISSE DE GARANTIE DES CREDITS D'INVESTISSEMENT-PME
26 milliards de dinars d'engagement prévus en 2007

“Depuis son lancement en juillet 2006, la Caisse de garantie des crédits d’investissements-PME (CGCI-PME) a reçu une vingtaine de demandes de garantie émanant des institutions financières ayant accordé des crédits pour la création de PME.” C’est ce qu’a indiqué Ammar Daoudi, directeur général de la CGCI-PME lors d’une journée d’étude organisée hier au ministère des Finances. Suite...


ANNABA : DETOURNEMENT DE 40 MILLIARDS DE LA GARDE COMMUNALE
Onze responsables sous mandat de dépôt

Onze responsables de la délégation de la garde communale de la wilaya de Annaba viennent d’être placés sous mandat de dépôt par le tribunal de Annaba dans l’affaire de détournement de 40 milliards de centimes, a-t-on appris, hier, de source judiciaire. Cinq autres mis en cause ont été mis, quant à eux, sous contrôle judiciaire, alors que l’audition du reste des personnes citées dans cette affaire se poursuit toujours. Suite...


MANQUE DE MATERIEL DE RADIOTHERAPIE
En attente d'un centre anticancéreux depuis 20 ans à Oran

Le CHU d’Oran attend depuis 20 ans un centre anticancereux. C’est ce qu’a indiqué, hier, le professeur Salah Lellou, chef de service au CHUO à l’occasion de la Journée nationale d’oncologie, organisée par la Société algérienne d’oncologie (SAO) à la Bibliothèque nationale. Affichant sa déception pour ce retard, ce spécialiste indique que les cancéreux sont obligés de se rendre à Blida ou à Alger pour se soigner. Suite...


LE DG DE NAFTAL :
"Les stations-services sont un bien de Sonatrach"

Il faudra attendre samedi prochain pour savoir si les stations-services libres feront grève ou pas. Les arguments avancés par le P-dg de Naftal n’ont pas convaincu les exploitants libres de stations-services. Hier, le P-dg de Naftal, Saïd Akretch, a réaffirmé lors d’une conférence de presse tenue au siège du ministère de l’Energie et des Mines la disponibilité de son entreprise à dialoguer avec l’ensemble de ces gérants en vue de favoriser la prise en charge de leurs préoccupations, excluant toutefois “toute concession de ces stations” qu’il considère comme étant “des biens du groupe Sonatrach” et non pas de l’Etat. Suite...


ORAN : 4 JOUR DU PROCES BCIA/ FIN DES AUDITIONS DES CADRES DE LA BEA SIG
"Je n'étais qu'un exécutant et non le décideur"

Une phrase qui a résonné en boucle tout au long de l’audition de la journée d’hier des deux chefs de service des engagements au niveau de l’agence de la BEA Sig. Etant les deux principaux signataires qui apposaient leur aval en plus de celui du chef de service chargé de la caisse, sur la conformité des chèques certifiés sans solde, en l’occurrence les 217 chèques objet du litige. Un acte qu’ils justifient tous comme étant en exécution d’un ordre émis par leur directeur d’agence (décédé lors de son incarcération). Suite...


SOUS LE SLOGAN DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Le madjlis echoura du MSP se réunit

La révision de la Constitution, celle des codes de commune et de wilaya, les élections législatives et communales et le bilan de l’année 2006 constituent les principaux points à l’ordre du jour de la session ordinaire du madjlis echoura du Mouvement de la société pour la paix (MSP). Réunion qui se tient depuis hier et pour 3 jours au centre de repos de la Mutuelle des travailleurs à Zeralda et solennellement ouverte par Aboudjerra Soltani mais inaccessible à la presse. Suite...


JUMELAGE DES ECHEANCES ELECTORALES
Belkhadem fait marche arrière

Interpellé sur la question du jumelage des élections législatives et locales, Abdelaziz Belkhadem a indiqué avoir évoqué cette possibilité de façon non officielle. «J’ai évoqué cette question en mon nom personnel et non pas en ma qualité de chef de gouvernement ou de secrétaire général du FLN. J’ai simplement donné mon avis personnel sur la possibilité de jumeler les échéances électorales. C’est tout ce que j’ai dit», a-t-il expliqué, hier, au siège du Sénat, en marge de la cérémonie de clôture de la session parlementaire d’automne. Suite...


CLOTURE DE LA SESSION PARLEMENTAIRE D'AUTOMNE
Entre satisfecit de Saïdani et desiderata de Bensalah

La session parlementaire d’automne s’est achevée hier par les traditionnels discours des présidents des deux chambres. Discours-bilan pour Amar saïdani qui a longuement rappelé les activités de l’Assemblée populaire nationale au cours de la cinquième législature. Cette institution a eu, selon lui, «une activité législative très honorable» durant ces cinq années puisque l’APN «a adopté» 89 textes de loi, «soit un total de 4 384 articles». Suite...


SYNDICAT NATIONAL DES MAGISTRATS
Les conditions socioprofessionnelles en débat

Plusieurs thèmes ont été à l’ordre du jour des travaux de la première cession du Syndicat national des magistrats (SNM). Parmi les sujets abordés par les juges figurent les conditions de travail, le mouvement des magistrats, le droit au logement de fonction, la formation ainsi que le départ à la retraite. Suite...


L'AILE ALI HOCINE DU MDS DETERMINEE A TENIR LE CONGRES
Dépasser la crise et consacrer "l'unité" dans la diversité"

Hier, lors d’un point de presse, tenu au siège national, le secrétaire général par intérim du Mouvement démocratique et social (MDS), Ali Hocine, a réaffirmé “la disponibilité et la détermination” des militants de son courant à tenir le congrès “démocratique, unitaire et souverain” du MDS au plus tard les 21 et 22 février prochains. Suite...


CONFERENCE DE PRESSE DE Mme YAKIN ERTURK, RAPPORTEUSE SPECIALE DU CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME
L'Algérie doit lever les réserves sur la convention de lutte contre la discrimination

Après dix jours consacrés aux entretiens avec les membres du gouvernement, les représentants d’associations et des collectivités locales, la rapporteuse spéciale du Conseil des droits de l’homme, aux Nations unies a présenté, hier, à la presse les observations préliminaires sur la situation des violences à l’égard des femmes en Algérie. Un premier rapport qui reste sans surprise puisqu’il ne fait que relater certains constats déjà connus par la société civile algérienne. Suite...


DANS UNE DECLARATION A L'AFP, A TUNIS
Ould Kablia annonce l'éradication proche du GSPC

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, chargé des collectivités locales, Dahou Ould Kablia, a annoncé, hier, depuis Tunis où il participait à une réunion des ministres arabes de l’Intérieur, l’éradication proche du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), rebaptisé depuis peu Al Qaïda au pays du Maghreb islamique par l’organisation de Ben Laden à laquelle il avait auparavant prêté allégeance. “Nous ne lui prêtons pas plus d’importance qu’il n’en a. Allié d’Al Qaïda ou pas, c’est un mouvement qui tend à être éradiqué en totalité et ne pose pas de problème en terme de menace importante”, a-t-il déclaré à l’AFP. Suite...


IL N'EXISTE AUCUN DOCUMENT APPROUVANT LEUR DEPOT A EL KHALIFA BANK
Les 319 milliards évaporés de la Cnac

Entre 2001 et 2003, la Caisse nationale d’assurance-chômage (Cnac) a déposé la somme de 187 milliards de centimes auprès de Khalifa Bank. Une somme à laquelle s’ajoutent les 132 milliards de centimes du fonds de garantie des risques dus au microcrédit. Tout cet argent s’est évaporé suite à la banqueroute de la banque. Au niveau de la Cnac, il n’existe aucun document prouvant que la décision du placement des fonds a été prise par le conseil d’administration. Pire encore, la Cnac, organisme public à gestion spécifique, n’est pas tenue de faire du profit. L’alibi du taux d’intérêt pratiqué par Khalifa Bank n’est donc pas valable. Suite...


19e JOUR DU PROCES
Les devises d'El Khalifa Bank ne transitaient pas par la Banque d'Algérie

Les devises déposées au sein de l’agence d’Oran de Khalifa Bank n’ont jamais transité par la Banque d’Algérie. L’agrément de la banque n’a pas été suivi par l’ouverture d’un compte devises au sein de la représentation de la Banque d’Algérie d’Oran. L’argent était transporté dans des sacs sur les vols réguliers de Khalifa Airways par des émissaires envoyés par le Pdg du groupe. Pire encore, pendant près de quatre mois, tout l’argent de l’agence avait transféré de la sorte. Des sommes qui n’ont jamais été versées à la caisse principale. Résultat : le liquidateur a découvert un trou de 5 milliards de centimes et de 20 000 euros. Suite...


Violentes émeutes à Draâ-Ben-Khedda

La ville de Draâ-Ben-Khedda s’est réveillée, hier mercredi, aux cris des émeutes et de la protesta. En effet, tôt le matin, les principales artères étaient quadrillées par un impressionnant dispositif de sécurité déployé par les forces de l’ordre. Un arrêté du wali de Tizi-Ouzou, daté du 30 janvier 2007 — vingt-huit arrêtés selon les services de la daïra — a identifié et localisé sur 10 sites plus de 80 constructions illicites à démolir. Suite...


CE MONDE QUI BOUGE
A propos d' "Indigènes", de Rachid Bouchareb
Par Hassane Zerrouky

Indigènes, de Rachid Bouchareb, en lice pour l’oscar récompensant le meilleur film étranger, fait grincer des dents au Maroc et, à un degré moindre, en France. La raison ? Le réalisateur, également producteur du film, a décidé de le présenter sous les couleurs algériennes. Certes, le Maroc l’a aidé en mettant à sa disposition son armée parce qu’en Algérie sa demande était restée sans réponse. Djamel Debbouze, qui est d’origine marocaine, a en partie financé le film. La renommée de l’acteur, qui s’est beaucoup investi dans Indigènes, a certainement beaucoup contribué au succès du film. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site