Mercredi 14 Février 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Le péril dans la demeure
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Vous avez lu hier le démenti apporté par la Cnas à l’information donnée dans cette colonne sur les salaires que je croyais perçus par les présidents et membres des conseils d’administration des caisses de Sécurité sociale. Ils participent au contraire aux travaux de ces conseils à titre bénévole et cela me rassure sur des vertus encore intactes chez nos syndicalistes. Je n’avais pas vérifié mon information. Suite...


"Faux bond"

Bien que convié à l’ouverture du colloque international sur les essais nucléaires français au Sud algérien durant la période coloniale, le gouvernement Belkhadem a fait faux bond. Au département de Cherif Abbas, organisateur de la manifestation, on aurait pris toutes les dispositions pour que la rencontre soit officiellement lancée par le chef de l’Etat. Au final, même le ministre des Moudjahidine n’y a pas assisté,puisque son allocution a été lue par le directeur du patrimoine. Suite...


Dossier rejeté chez Djaâboub

Au département Djaâboub, l’affaire Khalifa a eu, entre autres effets, à relancer le débat sur la situation professionnelle d’un des conseillers spéciaux du ministre du Commerce. Un conseiller chargé de la gestion de la ressource humaine et dont le dossier de nomination a été rejeté par la présidence et parla chefferie du gouvernement. Il s’agit de l’ex-DG intérimaire de l’ADS du temps de Aboudjerra Soltani qui, depuis l’instruction de l’affaire Khalifa, a trouvé refuge au ministère du Commerce. Les mauvaises langues croisent les doigts pour que T. S. ne monnaye pas les cadres et le personnel. Suite...


La poudre de lait en fumée

Un bruit court depuis plusieurs semaines sur la destruction d’une grande quantité de lait en poudre par les douanes pour “non-conformité du produit”. L’importateur aurait exigé, mais en vain, la décision et le rapport des services phytosanitaires et surtout celui de l’huissier de justice qui aurait assisté à cette destruction. Suite...


LA DECISION DE MAGHLAOUI

Que se passe-t-il entre l’entreprise privée de transport qui porte le nom de son propriétaire, en l’occurrence Tahkout, et le ministre des Transports ? On croit savoir de sources généralement bien informées que le ministre Maghlaoui a délivré une autorisation d’exploitation de transport urbain et suburbain à Tahkout. Aux dernières nouvelles, Maghlaoui a saisi par télégramme les directions du transport des wilayas concernées pour leur demander de surseoir à la décision. Un télégramme annulant de fait une décision en bonne et due forme, ce qui est légalement absurde. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site