Lundi 05 Mars 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
THAKHOUKHTH (TIZI-OUZOU)
7 gendarmes périssent dans une embuscade

Après plusieurs années d’accalmie, Thakhoukhth, un des axes routiers menant vers la Haute-Kabylie le plus craint durant les années 1990, a été, hier en milieu d’après-midi, le théâtre d’une embuscade meurtrière tendue à une patrouille de gendarmerie de Beni-Yenni, au cours de laquelle des explosifs ont été utilisés en même temps, semble-t-il, que des armes automatiques. Suite...


Contribution
LA LAICITE EN ALGERIE
Une idée pérenne
Par Tarek Mira *
2e partie et fin

A la veille du multipartisme, soit en l’espace d’un quart de siècle, l’on a assisté en Algérie à un double phénomène, aussi massif que contradictoire, le dévoilement puis le revoilement de la femme algérienne. Cette situation dénote jusqu’à la caricature les errements et les contradictions du pouvoir algérien. Suite...


MARCHE DE BACHDJARAH
Les bijoutiers menacés par l'informel

Le marché de Bachdjarrah, situé au cœur d’une cité-dortoir dans la proche banlieue est d’Alger est devenu depuis quelques années un lieu où tout se vend et s’achète de manière tout à fait illégale s’entend. Outre les vêtements made in China, fruits et légumes et autres articles de ménage écoulés illicitement sur les trottoirs voire sur ce qui s’apparente à des espaces verts, des vendeurs d’or à l’origine douteuse ont proliféré, depuis voilà cinq ans au vu et au su de tout le monde. Suite...


JOURNEE DU 8 MARS A BOUMERDES
Les codes de la famille et de la nationalité en débat à l'université

A l’occasion de la Journée mondiale de la femme, la cour de justice de de Boumerdès a programmé une conférence-débat portant sur les nouveaux codes de la famille, nouvelle mouture et celui de la nationalité. Suite...


MARS - AHMED, ANISSA ET RABAH, LA FOLIE HUMAINE LES A EMPORTES
Notre mémoire les gardera

Les souvenirs qui s’enracinent sur le terreau de la mémoire sont précieux pour garder ceux qui sont partis et ne reviendront plus. Oublier, vous oubliez, c’est nier la vie que vous avez vécue, l’espérance qui vous portait, la foi qui vous animait. Les évènements tragiques, je ne les ai jamais filmés ou photographiés, mais ils restent incrustés dans ma mémoire. Suite...


CENTRES D'ENFOUISSEMENT TECHNIQUE
Création prochaine d'un EPIC

Un établissement à caractère industriel et commercial (Epic) chargé de la gestion des centres d'enfouissement technique des déchets au niveau de la wilaya d'Alger sera créé prochainement, a annoncé récemment le secrétaire général de la wilaya d'Alger, Mahmoud Djamaâ. Suite...


ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
Une université virtuelle dans trois ans

Mieux vaut tard que jamais. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique se fixe des objectifs très sérieux, d’après ce qui ressort de l’exposé présenté, hier, au département de Harraoubia et concernant le programme de modernisation du secteur de l’ESRS. Une Université virtuelle dans un peu plus de trois ans. Suite...


Un cadre de Jutop victime d'un crime crapuleux

Le directeur du département production de l’entreprise Jutop a été découvert assassiné, chez lui à Blida, samedi dernier. Suite à un appel téléphonique anonyme qu’il avait reçu, un ami de la victime a alerté la police sur l’existence d’un cadavre dans un appartement sis à la cité des Bananiers. Suite...


OUVERTURE DE LA SESSION PARLEMENTAIRE DE PRINTEMPS
Bensalah renoue avec le discours anté-réconciliation nationale

“Obscurantisme”, “fanatisme”, “situation préoccupante” ou encore “opérations terroristes”: des termes bannis du lexique des hommes politiques algériens depuis l’avènement de l’ère de la réconciliation nationale. Des expressions que le président du Sénat n’a cependant pas hésité à utiliser dans son discours d’ouverture de la session parlementaire de printemps. Suite...


CONFERENCE DE PRESSE DE DJABALLAH
"L'interférence de l'administration est dangereuse"

Abdallah Djaballah, victime d’un putsch autorisé par le département de l’intérieur, poursuit de défendre sa cause, fort, vu la solidité de l’argumentation dont il s’arme, de son droit. Un droit qu’il a plaidé auprès de Noureddine Zerhouni qui le reçut en audience samedi. Suite...


LE PRESIDENT DU RCD SUR LES ONDES DE LA CHAINE III
Sadi appréhende la fraude

Le patron du Rassemblement pour la culture et de la démocratie a appelé, hier, lors de son passage radiophonique sur la Chaîne III, à la moralisation de la politique et à la lutte contre la corruption et la fraude. D’autres sujets d’actualité tels que l’affaire Khalifa et l’éviction d’El- Islah des élections législatives ont été abordés. Suite...


OUED-EL-DJEMAA (AIN-DEFLA)
4 morts et 6 blessés dans un attentat à la bombe

Samedi vers 17h, un camion de transport du personnel relevant de la société russe en charge de la réalisation de la conduite de gaz depuis Sougueur (w. de Tiaret) vers Hadjrat Ennous (w. de Tipasa) a sauté sur une mine dans la région de Ouled Sidaâ, commune de Oued-El- Djemaâ, daïra de Aïn-Lechiakh. Suite...


EN RAISON DE L'ASPHYXIE QUE CONNAIT LA FILIERE
L'Office interprofessionnel du lait (ONIL) réactivé

Le gouvernement relancera l’office national interprofessionnel du lait (ONIL), a-t-on annoncé ce matin sur les ondes de la Radio Chaîne III. Cette décision intervient alors que la filière lait connaît une crise particulière du fait de la rareté du produit. Cette solution, adoptée selon les spécialistes du fait que le gouvernement ait maintenu le prix administré du lait, permettra d’assurer la prise en charge de l’approvisionnement du marché en poudre de lait. Suite...


25% DU COUT DU KIT A INSTALLER SUPPORTES PAR L'ETAT
Des encouragements pour la conversion des véhicules au GPL

L’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue) a réuni, hier à l’hôtel Mouflon d’Or à Ben Aknoun, sous l’égide du ministère de l’Energie et des Mines (MEM), une soixantaine d’installateurs de KIT GPL-carburant, publics et privés, agréés. Suite...


PLAIDOIRIE DE Me MOKRANE AIT LARBI
"Des groupes d'intérêts ont utilisé Khalifa pour rester au pouvoir"

Le diagnostic de Me Mokrane Aït Larbi est sans appel : l’affaire Khalifa est le fruit d’un conflit d’intérêts au sommet de l’Etat. «Des groupes d’intérêts ont utilisé Moumen Khalifa sur la base d’un deal qui stipulait qu’ils lui assuraient une couverture politique avec comme condition de ne jamais s’ingérer dans le champ politique, chose que Khalifa n’a pas respecté. Suite...


DEBUT DES PLAIDOIRIES EN CRIMINELLE
La maffia politico-financière et l'omerta pointées du doigt

La maffia politico-financière avec ce qu’elle impose comme loi a été pointée du doigt hier par la défense. Me Chaâbane a mis en cause l’omerta qui exige le silence de tous. Il déplore que des prévenus préfèrent la prison à la dénonciation de «personnes puissantes» et s’étonne que cette loi se soit même imposée à un ministre qui préfère se traiter de tous les noms plutôt que de donner les explications qui s’imposent au sujet du silence des pouvoirs publics face à l’ascension de Abdelmoumen Khalifa. «Même ce dernier a lancé un message clair à travers Al Jazira. Il a rassuré ses soutiens qu’il se pliait lui aussi à l’omerta.» Et d’ajouter que si l’Etat algérien voulait réellement l’extradition de Khalifa, il faudrait une qualification légale conforme aux faits. Suite...


L'AMBASSADE DE GRANDE- BRETAGNE ET L'ARRESTATION DE ABDELMOUMEN KHALIFA
«Aucun commentaire»

«Ni nous confirmons, ni nous infirmons. L’ambassade ne fait aucun commentaire.» C’est la réponse qui nous a été faite par la chargée de la communication à l’ambassade de Grande- Bretagne que nous avons jointe pour plus de détails sur l’arrestation à Londres de Abdelmoumen Khalifa. Information donnée hier par les journaux Liberté et El Moudjahid et confirmée le même jour par le chef du gouvernement. S. A. Suite...


ALORS QUE LE MINISTRE DE L'INTERIEUR FAIT PREUVE DE PRUDENCE
Belkhadem confirme l’arrestation de Abdelmoumen Khalifa

Le chef du gouvernement a confirmé, hier, l’information relative à l’arrestation de Abdelmoumen Khalifa. «Khalifa a été arrêté par les autorités britanniques», a déclaré Abdelaziz Belkhadem en marge de la cérémonie d’ouverture de la session parlementaire de printemps. Il a également indiqué que l’extradition de l’homme d’affaires déchu «relève de la souveraineté de l’Etat britannique». De son côté, le ministre de l’Intérieur s’est refusé à apporter une quelconque confirmation de cette arrestation. Suite...


SOUPÇONNE ONNE DE BLANCHIMENT D'ARGENT
Moumen Khalifa arrêté puis relâché

Hier matin, le chef du gouvernement Abdelaziz Belkhadem annonçait l’arrestation à Londres de Rafik Abdelmoumen Khalifa. Au milieu de l’après-midi, l’Agence française de presse (l’AFP) confirme l’information auprès de Scotland Yard mais précise également que le «golden boy» algérien déchu à été remis en liberté provisoire. Autre précision, Moumen doit se présenter le 20 mars dans un poste de police de Londres. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site