Lundi 05 Mars 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Ahmed, Rabah, Anissa
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Aujourd’hui, à 9h00 du matin, des hommes et des femmes se réunissent à l’Ecole supérieure des beaux-arts. Ils se rencontrent pour laisser vivante la mémoire de Ahmed et de Rabah, son fils unique, assassinés il y a treize ans. De cette tragédie, il restera un symbole. Rabah utilisera son cartable pour défendre son père. Ils mourront tous les deux. Un cartable contre une arme à feu, des livres et des cahiers contre des balles, des notes et des dessins contre la mort. Rabah, Boubah pour ses amis, sortait à peine de l’adolescence. Suite...


Le comble

Une propriétaire d’un appartement situé à la cité 623 Logements de Mohammadia, dans la banlieue est d’Alger, a subi une inondation causée par son voisin du dessus. Cette histoire de voisinage aurait pu être banale sauf que le voisin en question n’est autre que… le ministre chargé de l’Aménagement de la ville, Abderrachid Boukerzaza. Ce dernier, qui n’habite plus cet appartement depuis sa nomination au gouvernement,n’a toujours pas réparé cette fuite malgré les multiples sollicitations de cette dame. Suite...


Singulier tête-à-tête

Un inhabituel tête-à-tête a réuni, hier, le ministre de l’Intérieur et le président de l’Assemblée nationale dans le bureau de ce dernier, avant l’ouverture de la session parlementaire, rapportent des sources informées. Rien n’a cependant filtré sur ce que se sont dit Zerhouni et Amar Saïdani au cours de cette réunion qui a duré plus d’une heure. Suite...


PRIVATISATION EN LIGNE DE MIRE

Une équipe d’experts médicaux canadiens séjourne actuellement à Alger sur invitation du département de Amar Tou. A en croire des sources proches du département de Amar Tou, les experts canadiens devront procéder à une évaluation du secteur de la santé. Cette dernière permettra d’entamer le processus de réforme du secteur et, surtout, le processus de privatisation de certaines entités hospitalières, explique-t-on. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site