Mardi 06 Mars 2007
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Multimédia
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

Actualités : SANTE
Les psychologues chez Tou


Les psychologues de la santé publique, qui avaient les nerfs à fleur de peau, se sont fait remonter le moral par le ministre de la Santé qui reçut, dimanche, en séance de travail leur syndicat (le Snapsy). Une rencontre jugée fructueuse par le président du syndicat, Khaled Keddad, qui semblait, hier, rasséréné par les promesses du ministre, qu’il s’agisse de l’octroi des primes de documentation et de qualification ou de la définition d’un statut pour ce corps, parent pauvre de la santé publique.
«Le ministre nous a expliqué qu’il avait déjà saisi la Fonction publique pour l’octroi des primes de documentation et de qualification mais sa demande a été rejetée en date du 14 juillet 2006. Il nous a informé qu’il a introduit un recours», a indiqué Keddad non sans faire remarquer, au passage, que les psychologues restent les seuls à ne pas percevoir ces primes. Le syndicat a aussi été rassuré quant à la définition d’un statut pour le corps. Pour ce faire, Tou a préconisé la mise sur pied d’une commission mixte, laquelle fera une proposition de statut avant juin prochain, c'est-à-dire avant la promulgation de la grille nationale des salaires, attendue, elle, pour juillet. Le syndicat a également fait part de sa préoccupation quant à l’inexistence d’une nomenclature des actes psychologiques. Le ministre a sollicité des propositions. Tout comme pour le code de déontologie que les psychologues désirent élaborer. Notons qu’ils sont, selon le Snapsy, 1437 psychologues en exercice dans les enceintes publiques. S. A. I.

Nombre de lectures : 323

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site