Jeudi 29 Mars 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Le Soir des Livres
 
 
Nos archives en HTML
 


BECHAR
Alerte au riz pakistanais

La Direction du commerce de Béchar vient de déclencher des investigations sur les produits agricoles en provenance du Pakistan, a-t-on appris de source sûre. Notre source affirme que l’ambassade d’Algérie à Islamabad a signalé que les exportations du riz pakistanais vers la Russie ont été interdites d’accès dans ce pays. Suite...


LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Dans mon pays...
soirmben@yahoo.fr

A quoi ressemble l'écrivain d'un pays qui a peur d'un livre ? A Anouar Benmalek. Il a la jubilation intérieure du courtisan de lumière et le désenchantement visible, à peine contenu, de l'éclaireur éconduit, boudé par sa terre, asservie aux trop longues nuits de l'histoire. Il n'en laissait pourtant rien paraître ce matin-là au Salon du livre de Paris où je le rencontrai entre deux dédicaces, comme si cet intime désarroi avait fini, à son tour, par n'être qu'une solitude de plus parmi celles qui accompagnent, dans mon pays, les courtisans de lumière. Suite...


LUTTE ANTITERRORISTE
Le GSPC anéanti à Béjaïa

L’assaut final contre l’important groupe de terroristes du GSPC, encerclé sur les hauteurs du village Ibakouren, tout près d’Amizour, dans la wilaya de Béjaïa, a bel et bien été donné hier, vers 17h, après quatre jours d’intenses combats. Les forces de l’ANP, en progression dans la région de l’accrochage, ont découvert pas moins d’une quinzaine de corps de terroristes, vraisemblablement abattus durant les premiers jours de l’offensive. Un émir national de ce groupe, au nom de Soheïb, avait été identifié par les forces de sécurité lors de cette opération, qui, indique-t-on, suit son cours. Il est fort probable, selon les militaires, que ces casemates abritaient des cellules dirigeantes du GSPC à travers le territoire national. Suite...


APRES LA DECLARATION DE REDHA MALEK
ANR-arouch : l'embrouille

L’alliance électorale scellée par les trois entités politiques, ANR, UDR et MDS, fraction drivée par Hocine Ali, et à la quelle se greffe, périphérique, le mouvement des arouch de Kabylie, se révèle, sitôt avouée publiquement, être un simple deal précipité par l’échéance législative. L’Alliance nationale démocratique, qui sert de socle à cette configuration et de quitus légal aux ambitions électorales de ses deux partenaires, s’embrouille, à peine son congrès clôturé, avec le mouvement des arouch. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site