Samedi 14 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Actualités
TIZI-OUZOU
11 milliards de centimes accordés à la commune d'Imsouhal

Créée il y a plus de vingt ans, suite au découpage administratif de 1985, Imsouhal est une commune de haute montagne située à quelque 60 km à l’est de Tizi- Ouzou, dans la daïra d’Iferhounène. Dépourvue de ressources propres, cette commune assure l’essentiel de son développement grâce aux subventions allouées par l’Etat. Durant l’exercice en cours et celui de l’année écoulée, elle a bénéficié d’une cagnotte de 11 milliards de centimes, dans le cadre des programmes communaux de développement (PCD). Suite...


REACTIONS...

- Canada : “Il faut que les responsables soient trouvés et traduits en justice”
A partir d’Ottawa, le ministre des Affaires étrangères canadien a condamné "énergiquement" le double attentat à la bombe survenu mercredi dernier à Alger. Il a déclaré : “Le Canada condamne énergiquement les attentats à la bombe barbares perpétrés contre le bureau du Premier ministre et un commissariat de police à Alger. Rien ne peut justifier de tels actes criminels. Il faut que les responsables soient trouvés et traduits en justice. Le Canada continuera d'appuyer le gouvernement et le peuple algériens.”
Suite...


LA PRESSE FRANÇAISE ET LES ATTENTATS D'ALGER
L'organisation terroriste se rapproche de l'Europe

Au lendemain des deux attentats terroristes à Alger, les quotidiens français ont, dans leur quasi-majorité, consacré leur une aux actes criminels perpétrés mercredi dans notre capitale. Ils sont encore très largement revenus hier sur ces attentats. Si, dans un premier temps, la presse française s’est contentée de décrire l’horreur vécue par les Algérois et s’est fait l’écho de la réprobation unanime des citoyens algériens face au retour à la violence dans notre pays, les titres français de vendredi se penchent, dans leur majorité, sur les incidences éventuelles des actions d’Al Qaïda au Maghreb sur l’Hexagone et, plus globalement, sur l’Europe. Suite...


LE CONSEIL DE SECURITE DE L'ONU S'INDIGNE
"Les auteurs de crimes doivent être traduits en justice"

Le Conseil de sécurité de l’ONU vient de rappeler l’Algérie, dans un communiqué condamnant les attentats de mercredi qui ont fait 33 morts et des dizaines de blessés, ses engagements dans le cadre de la lutte anti-terroriste. Selon le président du Conseil pour le mois d'avril, l'ambassadeur britannique Emyr Jones Parry, «les Etats doivent veiller à ce que toutes les mesures qu’ils prennent pour combattre le terrorisme soient conformes à leurs obligations au regard du droit international». Suite...


TIZI-OUZOU
Des suspects arrêtés par des citoyens

Quatre personnes étrangères à la région, suspectées d’entretenir des liens avec les terroristes, ont été arrêtées par les citoyens du village Mengheme, commune d’Aït Aïssa Mimoun, au nord-est de Tizi-Ouzou. Ils ont été conduits auprès du P/APC, qui, à son tour, a alerté les services de sécurité afin de vérifier l’identité des concernés et les motifs de leur présence au niveau de cette région considérée comme un lieu de transit des groupes terroristes. Ce sont des éléments de la BMPJ qui ont pris en charge les 4 suspects dont le plus âgé a 57 ans selon une source locale sûre. Suite...


LE MONDE SE SOLIDARISE AVEC ALGER
La lutte contre le terrorisme fait l'unanimité

L’ère du “qui-tue-qui ?” semble révolue. L’Algérie a été assurée du soutien international pour la lutte contre le terrorisme. Les attentats qui ont ciblé le palais du Gouvernement et un commissariat de police ont suscité une vague d’indignations internationale. Aucune voix discordante n’a fait exception. Ceux qui émettaient des doutes sur la nature du «conflit» en Algérie n’ont eu d’autre choix que de se taire. Suite...


VINGT-QUATRE HEURES APRES LES DEUX ATTENTATS-SUICIDES
La capitale plongée dans un coma

Jeudi 12 avril. Il est 12 heures 30 minutes. Les principales artères de la capitale sont presque désertes. Vingt-quatre heures après les deux attentats qui ont ciblé le palais du Gouvernement et la Sûreté urbaine de Bab Ezzouar, Alger est plongée dans un «coma» profond. A la rue Didouche- Mourad ou à Ben M’hidi, deux principales artères de la capitale, des magasins ont baissé rideau. Suite...


EN QUELQUES MOTS : DE-CI, DE-LA
Kamikazes à Alger, ou la "paix" au coeur de la capitale ...
Par Leïla Aslaoui

C’est avec son arrogance coutumière que le chef de l’Etat déclarait récemment à un journaliste du quotidien espagnol El Païs : “Promenezvous dans toutes les villes de l’Algérie, vous verrez que la paix est une réalité.” L’intervieweur n’a guère eu besoin de se “promener”, la réponse de la paix bouteflikienne lui est parvenue du Palais du gouvernement le mercredi 11 avril 2007. Ce 11 avril 2007, profondément choqués, les Algérois comptaient leurs morts et leurs blessés. Suite...


Fausse alerte à la bombe dans une foire commerciale à Béjaïa

Encore sous le choc après le double attentat sanglant perpétré dans la matinée de mercredi dans la capitale devant un commissariat à Bab-Ezzouar et le palais du Gouvernement, la population béjaouie a vécu un autre choc après l’angoisse de jeudi dernier suite à une fausse alerte à la bombe dans une foire commerciale organisée au niveau du Souk El Fellah de Béjaïa. Une fausse alerte à la bombe a provoqué un mouvement de panique indescriptible dans ce lieu public grouillant de monde. Suite...


ORAN/LE NUMERO VERT MIS A LA DISPOSITION DU CITOYEN PAR LA 2e RM INTERESSE PLUS QUE JAMAIS
"Le devoir de vigilance"

Depuis le début de l’année, les Oranais avaient remarqué les affiches placardées partout dans la wilaya d’Oran par la 2e Région militaire où un numéro vert, le 15 90 était mis à leur disposition pour prévenir tout danger terroriste. Seulement jusque-là, ils ne comprenaient pas l’utilité d’une telle mesure puisque les officiels ne cessaient de répéter que le pays était en paix et que le terrorisme était presque définitivement vaincu. Suite...


APRES LES ATTENTATS PERPETRES MERCREDI DERNIER A ALGER
L'aspect sécuritaire, une nouvelle donne pour le rendez-vous électoral

Alger, qui a été épargnée durant ces dernières années, renoue avec l’horreur des attentats à la voiture piégée. Après donc les opérations kamikazes de mercredi dernier contre le palais du Gouvernement et le commissariat de Bab Ezzouar, la question de la sécurisation de la capitale se pose, cette fois-ci, avec de nouveaux enjeux. Suite...


ZERHOUNI ANNONCE
"Augmentation des effectifs de la gendarmerie et de la police"

Les horribles attentats- suicides d’Al- Qaïda Algérie qui ont secoué Alger mercredi dernier remettent brutalement en question le discours officiel en cours depuis avril 1999. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site