Samedi 14 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Régions Est
ANNABA
LEGISLATIVES FLN : les redresseurs des "redresseurs"

Le FLN à Annaba est en ébullition et, au vu de ce qui se passe, tout porte à croire qu'une fronde est en train de couver, fronde dont les conséquences feront beaucoup de mal au vieux parti. En effet, les 19 kasmas (6 à Annaba-ville, 3 à El Bouni et 10 réparties sur les autres communes) ont rejeté la liste qui leur a été communiquée par la direction politique et comptent ne pas faire de campagne pour les candidats choisis quitte à fermer ces structures indispensables pour cette importante échéance. Suite...


GUELMA
La ville sombre dans une profonde léthargie

La wilaya de Guelma, qui n’est ni côtière ni touristique, n’a jamais su prendre en charge le développement d’un secteur aussi porteur que celui des loisirs et de l’animation. Un constat amer, caractérisé par l’ennui et la lassitude pour des milliers de familles, notamment les enfants et les jeunes, surtout en été. La ville du 8-Mai-45 ne dispose d’aucune infrastructure récréative susceptible d’offrir des services de loisirs et d’animation. Le parc d’attractions de la ville n’a toujours pas ouvert et l’idée de sa concession à un privé n’a pas donné de résultat. Suite...


CONSTANTINE
35 personnes examinées pour syndrome dysentérique

“La preuve bactériologique n’est pas encore constatée pour affirmer s’il s’agit bien d’une épidémie de typhoïde. Ce que nous pouvons dire c’est que les 35 personnes examinées du 5 au 9 avril courant au niveau du service des urgences du CHU ont souffert d’une toxi-infection alimentaire collective due, probablement, à l’eau. A cet effet, nous avons alerté les services compétents de la direction de la santé de la wilaya afin d’ouvrir une enquête épidémiologique pour déterminer la cause de l’infection”. Suite...


BORDJ-BOU-ARRERIDJ
Anabib : chronique d'une mort annoncée

Anabib est une entreprise, dans la wilaya de Bordj- Bou-Arréridj, qui fait l’étude, la fabrication, la fourniture et l’installation des systèmes d’irrigation ; elle fabrique notamment des rampes d’aspersion classiques et des pivots d’irrigation conçue pour 76 hectares. Cette entreprise risque de mourir faute de marchés pour vendre ses produits et croule sous les dettes bien que l’Etat ait pris en charge une partie qui s’élève à 6 milliards de centimes. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site