Lundi 30 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

Actualités : DÉNONÇANT UN BLOCAGE A L'ORIGINE DE LA NON-CONCRETISATION DU PARTENARIAT AVEC LA CNAN
L'ultimatum du patron de Go Fast


L’acquéreur de l’une des filières de la Cnan, en l’occurrence Maghreb Lines, spécialisée dans le transport maritime, menace de jeter l’éponge «si aucune décision n’est prise d’ici le 2 mai prochain». L’ultimatum a été donné, hier, par le patron du groupe Go Fast, également propriétaire de la compagnie française de transport aérien, M. Arezki Idjerouiden, lors de son passage au forum du journal El Moudjahid. En effet, devant une assistance nombreuse constituée essentiellement de journalistes, le conférencier a pointé du doigt la bureaucratie «à l’origine du blocage de l’opération de partenariat entre Go Fast et la Cnan».
M. Idjerouiden, qui s’exprimait sur un ton de regret, a indiqué à ce propos que «la résolution de partenariat conclue entre les deux parties a été avalisée par le CPE. Mais il reste que depuis, il n’ y a pas eu de réponse, d’où nos interrogations sur l’origine de cette situation qui risque de compromettre le programme tracé». Pour le patron d’Aigle Azur, «il y a un blocage qu’on n’arrive pas à situer et que s’il n’y a pas de réponse claire et précise d’ici le 2 mai prochain, nous allons nous retirer de ce partenariat ». Ainsi, la conséquence directe de ce retrait, «la mise en chômage pour une période indéterminée de 400 travailleurs et la remise en cause totale du programme estival de transport maritime ». Toutefois, pour M. Idjerouiden, si le problème se pose avec acuité pour la filière Maghreb Lines, la situation est moindre pour l’autre filière rachetée par le groupe Go Fast. Il s’agit de Maghreb- Nord, qui ne fait pas une urgence, «puisque à ce niveau, la situation évolue normalement même si le facteur bureaucratie est également posé». Pour rappel, l’avis d’appel pour l’ouverture du capital des filières du groupe Cnan a été lancé en 2006. Pour la filière Cnan Maghreb Lines, deux géants spécialisés dans le secteur du transport en l’occurrence le groupe Go Fast et l’espagnol Acciona Trasmediterranea ont soumissionné pour entrer dans le capital de ladite filiale. La commission d’ouverture et d’évaluation des offres composées des représentants de la SGPGestramar et de Cnan Group qui a examiné les offres techniques des deux soumissionnaires avait jugé recevables les offres techniques des deux soumissionnaires. A l’étude des offres financières, le groupe Go Fast décroche le marché, après que le dossier eut été transmis par la SGP au Conseil des participations de l’Etat (CPE) qui avait tranché définitivement. A titre indicatif, Cnan Maghreb Lines a été créée en juillet 2005 et assure des dessertes depuis Alger et Oran vers les ports de Marseille et de Barcelone par le navire affrété Millenium Express. Celui-ci dispose d’une capacité totale de 920 places dont 720 en cabine. L’appel à manifestation d’intérêt pour la privatisation de Cnan Maghreb Lines a été lancé en septembre 2005. Selon la presse nationale, cette filiale a réalisé un chiffre d’affaires de 1 200 milliards de dinars durant l’année écoulée. Cela étant, lors de son intervention, le patron d’Aigle Azur a indiqué que pour 2007, «29 liaisons relieront l’Algérie à la France, soit plus de 110 vols par semaine ». «Aigle Azur renforce ses lignes durant la saison estivale et met en place des vols ponctuels afin de répondre à la demande de ses clients. Mieux encore, Aigle Azur augmente ses fréquences et met en place des vols supplémentaires et des liaisons comme Lille- Oran ou encore Tours -Oran», a indiqué M. Idjerouiden, qui conclut en déclarant que «2006 aura été une étape importante dans l’instauration et l’application des axes de développement que la compagnie s’est toujours fixée depuis sa reprise en 2001. Aigle Azur, forte de son expérience et du respect des prérogatives qui sont les siennes face aux passagers, impose sa spécificité comme compagnie aérienne française tournée vers le Sud».
Abder Bettache
youcefabder@hotmail.com

Nombre de lectures : 445

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site