Lundi 30 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

Actualités : LES CANDIDATS DE LA LISTE MDS DE BOUMERDES ANIMENT UN POINT DE PRESSE
"Le volet social, point de convergence pour les forces démocratiques"


Les candidats, à leur tête M’zalla Noureddine de la liste citoyenne parrainée par le MDS de l’aile participative de M. Hocine Ali ont animé au local de la permanence du mouvement des arouch dialoguistes de Boumerdès une conférence de presse pour exposer leur programme électoral. Dans le préambule de ce dernier, les candidats, après avoir dressé succinctement un tableau sombre sur la gouvernance des dirigeants du pays, s’interrogent : «Doit-on abandonner l’exercice de la politique à ceux qui n’ont pas de scrupules ?» La réponse coule de source.
Dans ce programme, les candidats à qui le MDS avait laissé le libre choix des thèmes à défendre devant les électeurs de la wilaya de Boumerdès et de la composante de cette liste, tiennent- ils à rappeler, énumèrent quelques projets de lois qu’ils compteront défendre devant l’APN, si au soir du 17 ils sont investis de la confiance populaire. En premier, ils proposeront l’allocation- chômage égale à 50% du SNMG pour tout chômeur à la recherche d’un emploi. Pour rappel, cette exigence est inscrite dans la plate-forme d’El-Kseur chère au mouvement des arouch dont M. M’zalla est l’un des ses colistiers avec M. Zerrouki qui en font partie avant la scission de ce mouvement. Ils ont rejoint le clan de Abrika et M. M’zalla a fait partie de la délégation des 24 qui a négocié, à l’époque, avec le gouvernement Ouyahia. D’autres propositions de nature sociale sont également portées par cette liste, notamment l’instauration d’une allocation pour les femmes au foyer, l’adoption du statut particulier des enseignants, l’allocation logement aux ménages à faibles revenus, la multiplication des écoles de foot… Pour eux, le contenu de leur programme est un minimum républicain. Les rédacteurs ont de bonnes intentions “sociales”, mais leurs revendications ne souffrent pas quelque peu de candeur ? D’autres inquiétudes citoyennes ont été recensées plus particulièrement les constructions illicites qui, il est vrai, ternissent complètement l’image de l’urbanisme de la wilaya de Boumerdès. Au plan politique, ils préconisent la constitutionnalisation de tamazight “langue nationale et officielle”. S’agissant du déroulement de ce processus électoral, à cause de la situation sécuritaire et de la crise sociale qui touchent durement la wilaya, le chef de file de cette équipe s’attend à une campagne de sensibilisation bien difficile pour convaincre les électeurs de se déplacer le 17 mai jusqu’aux isoloirs. Dans le programme de cette liste citoyenne parrainée par le MDS, les questions idéologiques sont évacuées «C’est un choix» parce que, estime M. M’zalla, la prise en charge des questions sociales est primordiale. «Pour les chômeurs de Khemis El Khechna, de Timezrit ou de Laâziv, la solution est d’abord de trouver du travail», dit-il avant de préciser que la résorption des problèmes qui se posent à la jeunesse est de nature à faire éloigner cette frange de la société de la fatalité de l’islamisme armé. «Je pense que la bonne perception des problèmes sociaux qui empoisonnent le quotidien des citoyens serait un point de convergence des forces démocratiques», dira-t-il. Il refuse de se situer dans l’une des familles politiques de la mouvance des démocrates. Il choisit par contre le style des arouch. «Ma famille, ce sont les citoyens et dans le cas où je serais élu, c’est la pression pacifique de la rue qui sera mon soutien pour faire adopter mes projets de lois.» Sur l’existence de deux listes dans la wilaya de Boumerdès défendant la coalition ANR/UDR et MDS tendance Hocine Ali, l’orateur affirme qu’aucun consensus n’a été trouvé pour une liste unique. Pour rappel, une liste composée de militants de l’UDR et parrainée par l’ANR est conduite par un cadre de l’EPLF de Boumerdès.
Abachi L.

Nombre de lectures : 293

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site