Lundi 30 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

Actualités : TIARET
Arrestation de 12 personnes pour trouble à l'ordre public


Pas moins de douze personnes dont deux mineurs ont été arrêtées le week-end dernier aux environs de 13h00 par la Gendarmerie nationale à Sidi Abderrahmane dans la wilaya de Tiaret. Les éléments du Darak appuyés par la garde communale sont intervenus au niveau du stade communal de cette localité lors d’une rencontre de football qui a failli tourner au drame suite à de violents affrontements opposant des groupes de supporters dont certains sont venus d’autres contrées comme Rosfa, Medrissa et Aïn Kermès, spécialement pour semer le désordre.
Ainsi, juste après le coup de sifflet final, des énergumènes malintentionnés n’ont pas trouvé mieux que de lancer des projectiles sur les joueurs visiteurs représentant le club de Karman, un quartier situé dans la périphérie est de Tiaret. Rendus fous furieux, ces derniers ont poussé le bouchon plus loin en essayant de s’introduire à l’intérieur du terrain pour agresser les joueurs et saccager les vestiaires. La situation aurait connu des dérives graves, n’était l’intervention des services de sécurité qui ont pu remettre de l’ordre et disperser les esprits déchaînés avant de mettre la main sur 12 parmi les instigateurs dont certains étaient en possession d’armes blanches. Présentés hier devant le magistrat instructeur près le tribunal de Frenda, pour trouble à l’ordre public et attroupement illégal, dix parmi les mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire alors que les deux mineurs ont été relâchés en attendant leur comparution en citation directe.
Mourad Benameur

Nombre de lectures : 364

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site