Lundi 30 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

         Corruptions
UNE AFFAIRE DE CAISSES NOIRES DE GRANDE AMPLEUR CONTINUE D’ECLABOUSSER LA FIRME SIEMENS DEPUIS PLUSIEURS MOIS
L'autorité boursière américaine enquête, pourquoi l'Algérie ne le ferait pas aussi ?

Le groupe industriel allemand Siemens a annoncé le jeudi 26 avril 2007 que l'autorité boursière américaine (SEC) avait décidé l'ouverture d'une enquête formelle sur une affaire de caisses noires de grande ampleur qui éclabousse la firme allemande Siemens, selon un communiqué rendu public par cette dernière. Suite...


LE PROCESSUS DE DECLARATION PATRIMONIALE EN ALGERIE VA DANS TOUS LES SENS
La culture de l'impunité a encore de beaux jours devant elle

Encore un nouveau texte réglementaire sur la déclaration de patrimoine. Trop de lois tue la loi, c'est connu. Un arrêté fixant la liste des agents publics astreints à la déclaration de patrimoine a été signé le 12 avril 2007 par le directeur général de la Fonction publique, et ce, pour le compte du secrétaire général du gouvernement. Suite...


LE PRESIDENT FRANÇAIS JACQUES CHIRAC, SIMPLE CITOYEN A PARTIR DU 16 MAI PROCHAIN
Impliqué dans des affaires de corruption, sera-t-il convoqué par la justice ?

Accès de fièvre depuis quelque temps sur la reprise des procédures judiciaires visant le président français Jacques Chirac dont la fin de mandat est fixée au plus tard pour le 16 mai 2007, soit 10 jours après le 2e tour des élections présidentielles. La possible convocation par la justice du chef de l'Etat, qui redeviendra un simple citoyen un mois après la fin de son mandat, le 17 juin, était évoquée depuis longtemps. Suite...


POUR ATTENUER LES TENSIONS SOCIALES DUES AUX ÉCARTS DE REVENUS ET A LA CORRUPTION QUI NE CESSENT DE GRANDIR
La Chine choisit la transparence avec des garde-fous

Début de glasnost à la pékinoise ? Les autorités communistes chinoises ont présenté le 24 avril 2007 de nouvelles règles visant à rendre plus transparentes les affaires gouvernementales pour combattre la corruption et la gabegie — mais dans des limites encore strictes. Ces mesures, avalisées par le Premier ministre, permettront notamment aux citoyens d'exiger des informations sur les finances publiques, les projets et statistiques économiques, le développement rural ou la protection de l'environnement. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site