Jeudi 03 Mai 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Le Soir des Livres
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
Perfides amitiés ?
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

En déclarant que la France ne facilite pas l’adhésion de l’Algérie à l’OMC, le Premier ministre, qui ne se veut que coordonnateur du gouvernement, soulève quelques questions d’importance même si des observateurs peuvent la mettre sur le compte de la campagne électorale. La première d’entre elles et la plus naïve concerne le discours qui nous a été tenu par le pouvoir sur le processus d’amitié avec la France. Suite...


La campagne de Tou

Les présents, mercredi dernier, aux funérailles de la sœur d’un ancien grand sportif oranais ont été surpris par l’arrivée d’un groupe de “costumés” n’ayant aucun lien, familial ou amical, avec les proches de la défunte. En fait, il s’agissait de AmarTou, le ministre de la Santé,tête de liste FLN dans cette wilaya, entouré de ses colistiers qui, visiblement,auraient jugé que les cimetières pouvaient constituer un précieux“filon à voix”. Suite...


Des logements pour la campagne

Le président de l’APC (FLN)de Mohamed-Belouizdad (Alger) vient d’entamer la distribution d’un quota de350 logements participatifs au profit des citoyens de la commune. Ce qui, intervenant en pleine période électorale, n’a pas manqué d’être perçu par les initiés comme une manœuvre du parti de Belkhadem afin de s’assurer de précieuses voix le 17mai prochain. Suite...


Ziari était à Oued Smar

Suite à notre Periscoop intitulé “Ziari annule un meeting” publié dans notre précédente édition, les responsables de la mouhafadha d’Alger ont tenu à préciser que M. Ziari s’est bel et bien déplacé comme convenu à la salle omnisports de Oued Smar afin d’y animer un meeting et que, suite à des problèmes de sonorisation, ce dernier n’a pas eu lieu. M. Ziari a, cependant, tenu à rencontrer les militants venus l’écouter à l’extérieur de la salle. Suite...


L'IRE D'EL MOURADIA

Boualamallah Ghoulamallah se serait fait “taper sur les doigts” par les services de la présidence de la République suite à ses récentes déclarations relatives à la vie privée de la candidate socialiste à la présidentielle française. Au palais d’El Mouradia, on affirme qu’il s’agit d’un “dérapage inadmissible” de la part d’un membre du gouvernement. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site