Samedi 26 mai 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Nos archives en HTML
 

         Actualités
Un imam voleur écroué à Béjaïa

L’imam de la mosquée d’El Khemis a été écroué au milieu de la semaine écoulée par les éléments de la police judiciaire de Béjaïa. Celui-ci a été arrêté en flagrant délit au moment où il s’apprêtait à s’emparer de la caisse de la mosquée servant de collecte de l’argent de la zakat, a-t-on appris de source judiciaire. Présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Béjaïa, l’imam voleur a été placé sous mandat de dépôt en attendant sa comparution devant le juge.
A. K.
Suite...


Chronique
EN QUELQUES MOTS : DE-CI, DE-LA
Législatives ou la surdité du pouvoir
Par Leïla Aslaoui
leïla.aslaoui@yahoo.fr

Législatives ou la surdité du pouvoir Habitué à annoncer des scores de 85%, 98%, le gouvernement a été contraint au lendemain des législatives de reconnaître la faible participation des électeurs, soit 35,51%. Et qui peut être sûr que ce score n’a pas été gonflé ? Des observateurs ont estimé que les votants n’avaient pas été au-delà de 20%. En tout état de cause, il est incontestable que le camouflet cinglant asséné par des millions d’abstentionnistes au pouvoir n’a évidemment pas été du goût de celui-ci. Suite...


AFFAIRE DU CADAVRE DECOUVERT A TIZI-OUZOU
L'arme d'un policier aurait été utilisée pour l'assassinat

Selon des sources généralement bien informées, l’affaire du corps sans vie découvert dimanche dernier à Bouaïd, à l’entrée ouest de la ville de Tizi-Ouzou, a connu un début d’élucidation. Après l’interpellation d’une personne à Bordj- Ménaïel et que sa garde à vue ait abouti à une remontée de la filière en l’espace de trois jours, les services de la police judiciaire de Tizi-Ouzou ont procédé à l’arrestation de membres de ce qui s’apparente à un gang. Suite...


L'ASSOCIATION ALGER ALZHEIMER A ENFIN SON LOCAL
Pour mieux aider les aidants à aider les malades

L’Association locale Alger Alzheimer (ALAA) a tenu, jeudi dernier à la bibliothèque de l’hôpital Lamine- Debaghine (ex-Maillot) à Bab-El-Oued, une assemblée générale. Créée depuis le 4 décembre 2005, cette association, première du genre en Algérie, possède enfin un local, implanté à la rue des Frères Bellili (dans La Casbah), qui lui permettra de mieux réaliser sa vocation. Suite...


FORMATION PROFESSIONNELLE
40 ans après, Pigier revient en Algérie

Après Alger, il y a une quinzaine de jours, Tizi-Ouzou figure désormais dans le listing des établissements labellisés Pigier. L’école française des métiers, dont la création remonte à 155 ans, a en effet reçu son agrément pour dispenser des formations aux Algériens à compter de septembre prochain. En fait, ce n’est qu’un retour, puisque Pigier était déjà présent en Algérie jusqu’en 1967. Suite...


REALISATION DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES A ALGER
Les livraisons avant fin 2007

Trois délais ont été impartis aux responsables en charge des infrastructures routières d’Alger en cours. En marge de sa tournée d’inspection des principaux chantiers de la capitale, jeudi dernier, le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a souligné l’impératif de leurs livraisons avant fin 2007. Une première partie doit être réceptionnée durant la saison estivale, soit au début de juillet. Une deuxième avant la prochaine rentrée sociale, alors que la dernière tranche est à livrer impérativement avant la fin 2007. Suite...


COMMUNIQUE DU CCDR
Les législatives 2007 : le changement est possible

Le bureau national du CCDR et les membres du Collectif d’initiatives démocratiques d’Alger (CID) ont tenu une réunion le 24 mai 2007, pour évaluer les résultats des législatives et débattre de la stratégie et de la démarche à adopter après les résultats éloquents du scrutin. Après la mascarade de la campagne électorale, ils considèrent que le verdict est tombé sans appel, par un taux d’abstention sans égal et un message sans équivoque, consacrant : Suite...


BORDJ-BOU-ARRERIDJ
Ali Haroun et Louiza Ighil Ahriz dans une lecture de la loi du 23 février

Dans une lecture-débat de la loi du 23 février qui autoproclame la gloire au colonialisme français, Ali Haroun, ex-ministre des Droits de l’homme puis membre du HCE, et Louiza Ighil Ahriz, fille de Oudjda, psychologue de formation, symbole vivant de la mémoire féminine torturée, qui a connu la faim et la grève de la faim dans une dizaine de prisons, ont répondu présents sans hésitation aucune au colloque de Abdelhamid Benhedouga qui sort de son cadre classique de séminaire circonstanciel pour épouser la dimension d’une lecture prolongée tout au long de l’année. Suite...


LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA REFORME HOSPITALIERE FAIT SON BILAN
Les polycliniques définitivement réhabilitées

Chargé de la lourde responsabilité de mener à terme les grandes réformes hospitalières, qui ont eu du mal à démarrer en début des années 2000, le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière (MSRH), M. Amar Tou, qui vient de briguer un mandat de députation dans la circonscription oranaise, a présenté, jeudi, devant les 48 directeurs de la santé de wilaya, ce qui ressemble à un bilan de ces réformes. Il s’agirait plutôt d’un début de concrétisation des différents chantiers mis en place, dans le cadre de la moralisation et de l’humanisation des hôpitaux. Suite...


INSTITUT DU MONDE ARABE DE PARIS
Étranges disparitions et réapparitions d'oeuvres d'art, dont des toiles de Baya
De notre bureau de Paris
Khadidja BABA-AHMED

Pendant que Dominique Baudis, le nouveau président de l’IMA donnait une conférence de presse jeudi matin pour dévoiler le programme de l’Institut du monde arabe et les objectifs que s’assigne ce successeur de Yves Guéna à la tête de cette prestigieuse institution culturelle pour redresser une situation financière peu enviable, la presse française réservait de larges pans à l’énigmatique disparition - réapparition d’œuvres d’art du musée de l’UMA et donnait la parole à Brahim Alaoui, directeur de ce musée mis à pied suite à ces disparitions. Suite...


BOUIRA
Vent de contestation au FLN

Une semaine après les élections législatives dont les résultats au niveau de la wilaya de Bouira étaient, selon certains militants du FLN, en deçà des attentes et des objectifs tracés par le parti, des dizaines de militants et autres citoyens se sont rassemblés ce jeudi devant le siège de la mouhafadha du FLN à Bouira pour dénoncer l’actuelle direction de wilaya ainsi que les responsables des kasmas, à qui ils imputent la débâcle du parti au niveau de la wilaya. Suite...


POINT DE VUE
Pourquoi les Algériens ont boudé les élections
Par Hassane Zerrouky

Une Alliance présidentielle conservant la majorité avec 13% de voix, avec un FLN, arrivé en tête, ne disposant que de 8% de voix, sont autant d’indicateurs d’un réel divorce entre les Algériens et les élus. Il y a urgence à engager un débat autour de la refondation de l’Etat et des institutions Le fait que plus de 65% d’Algériens aient boudé les urnes ne semble pas inquiéter outre mesure certains partis de l’Alliance présidentielle. Pas plus que ne les inquiète le fait que l’Alliance présidentielle, qui a conservé sa majorité dans l’APN, n’ait recueilli qu’un peu plus de 2,3 millions de voix, soit un peu plus de 13% d’électeurs sur le total des inscrits. De ce fait, la coalition au pouvoir en sort extrêmement fragilisée. Plus généralement, depuis les premières législatives de 1997, la participation est allée en décroissant et n’a jamais atteint un niveau aussi bas. Il y a donc un vrai problème. Suite...


OUYAHIA A LA RADIO
"Les partisans du discours populiste sont des dribbleurs"

Intervenant jeudi dernier sur les ondes de la radio, chaîne I, dans l’émission “Arwiqat Essiassa'' (galeries de la politique), le secrétaire général du RND M. Ahmed Ouyahia est de nouveau revenu sur le scrutin du 17 mai dernier, en considérant “qu’une partie des slogans de la campagne électorale était circonscrite à des sujets sans que ces derniers fassent l’objet de propositions concrètes”. Suite...


PRESIDENCE DE L'APN
Quatre hommes pour un fauteuil

Dès jeudi prochain, la nouvelle Assemblée populaire nationale devrait avoir élu son président. Une opération prévue pour demain et déprogrammée durant le week-end, laissant place à toutes les spéculations. Elle va donc avoir lieu quelque dix jours après la validation, par le Conseil constitutionnel, du mandat des nouveaux “élus du peuple”. Suite...


INSTALLATION DE LA SIXIEME LEGISLATURE
L'énigmatique report

Prévue pour demain dimanche, l’installation de la sixième législature de l’Assemblée populaire nationale a finalement été reportée à jeudi prochain. Ce report de dernière minute constitue une entorse à l’article 113 de la Constitution qui prévoit un délai légal de 10 jours entre la tenue de l’élection et l’installation de l’APN. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site