Samedi 26 mai 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Nos archives en HTML
 

         Régions Centre
BOUMERDES
2 ANS DE RETARD POUR L'AFFECTATION DES AIDES A LA CONSTRUCTION RURALE
Les demandeurs d'Afir s'impatientent

Voyant qu’au bout de deux années d’attente ils n’ont rien vu venir en matière d’aide de l’Etat à la construction rurale dont le montant est de 500 000 DA pour chaque bénéficiaire, les demandeurs de la commune d’Afir, à environ 100 km à l’est du chef-lieu de wilaya de Boumerdès, ont occupé durant deux jours le siège de leur APC pour rappeler aux autorités de la daïra de Dellys et de la wilaya, notamment la Direction du logement et des équipements publics (DLEP), leur engagement. Suite...


RANDONNEE NATIONALE
Sur les chemins de la liberté

La Fédération nationale des activités de plein air, de loisirs et d’échanges de jeunes organisera, vers la mi-juillet, une randonnée nationale intitulée “Sur les sentiers de la liberté”. Parrainée par les ministères de la Jeunesse et des Sports et des Moudjahidine, cette randonnée aura deux circuits. Celui de l’Est débutera à Souk- Ahras et transitera par Khenchela et Oum-El- Bouaghi pour aboutir à Batna. Suite...


ERCC DE SOUR-EL-GHOZLANE
A l'heure de la protection de l'environnement

Conscients des enjeux du nouveau millénaire et des défis de l’heure en matière de protection de l’environnement, premier indice de la bonne santé d’une entreprise pouvant lui assurer une survie, l’ERCC ou la SC, Société de ciment de Sour-El- Ghozlane, s’est lancée dans la protection de l’environnement dès l’année 2006 en engageant plusieurs actions. Suite...


BLIDA/ARAB CONTRACTORS DE SOUMAA
Débrayage des travailleurs de l'AADL

Les travailleurs d’Arab Contractors, entreprise égyptienne réalisatrice du projet des 865 logements AADL de Soumaâ dans la wilaya de Blida, ont observé, mardi dernier, une journée de protestation pour revendiquer le paiement de leurs salaires qui, non seulement tardent à venir, mais ont été revus à la baisse. Les protestataires qui n’ont pas compris le pourquoi de cette diminution des salaires avaient, en effet, décidé de débrayer en arrêtant carrément le chantier. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site