dimanche 20 avril 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Santé
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
Glissements sémantiques
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Maintenant que le président de la République vient de signaler ses soucis pour la question de la harga, tout le gouvernement va s’y mettre. A chacun des ministres d’inventer son couplet, le refrain est déjà connu. Premier à donner le la, vous l’avez deviné, c’est Ould Abbès. Il avait promis, à Tizi Ouzou, que les harraga rescapés de la noyade recevraient de l’aide. Inutile de lui dire la difficulté de la chose car les harraga rescapés entrent automatiquement en prison. Suite...


Ça se passe comme ça à l'ISTS

Beaucoup de personnes se sont déplacées à l’ISTS de Dely Ibrahim pour assister à une journée scientifique programmée depuis janvier et qui consistait en des débats contradictoires entre des intervenants dans le domaine de l’entraînement sportif. Or, l’organisateur de cette journée, en déplacement en Mauritanie, n’a pas jugé utile d’informer de son annulation d’où le sentiment des nombreuses personnes qui se sont dérangées que l’ISTS n’est plus que l’ombre de lui-même. D’ailleurs, les contenus des cours de ce docteur ont été remis en cause par un enseignant,entraîneur de haut niveau par ailleurs,qui n’a pas manqué d’arrêter sa formation de magister afin de dénoncer des dérives qui discréditent l’institut en question. Suite...


Dilemme

Les services de la wilaya de Aïn Defla ont exigé de l’ensemble des P/APC d’offrir deux moutons aux organisateurs du colloque sur Malek Benabi, qui s’est déroulé la semaine dernière. Les 36 présidents d’APC que compte cette wilaya ont cependant été confrontés à un véritable dilemme : comment justifier ces achats en l’absence d’un article consacré aux «bestiaux» dans le budget communal ? Suite...


Charité bien ordonnée...

Les riverains de la nouvelle résidence d’Etat de Club-des-Pins n’en reviennent pas. Les lampadaires installés au niveau de la résidence — pas encore habitée — ne sont pratiquement jamais éteints !Commentaire d’un riverain : Chakib Khelil devrait,avant d’appeler les Algériens à faire des économies d’énergie, convaincre la chefferie du gouvernement de montrer l’exemple. Suite...


Un promoteur qui prend ses aises

Pour la réalisation de son programme de 100 logements et 50 locaux commerciaux, un promoteur immobilier de Ferdjioua, dans la wilaya de Mila, n’a pas trouvé mieux que d’empiéter sur le terrain de l’hôpital local sans qu’aucune autorité locale ose lever le petit doigt. Ce que les mauvaises langues locales expliquent par le lien de parenté qui unit notre promoteur et un haut responsable de la région. Suite...


PÉNURIE DE PERSONNEL À AIR ALGÉRIE ?

L’hémorragie de personnel à Air Algérie atteint visiblement des seuils alarmants. Habitués au non-respect des horaires, les passagers de la compagnie nationale, qui apprennent régulièrement que cela est dû à des «problèmes techniques», ont découvert que le non-respect des engagements d’Air Algérie est également dû à un manque flagrant de personnel navigant. C’est le cas des passagers du vol AH 2061 reliant Bruxelles à Alger qui ont attendu plus de douze heures que la compagnie réquisitionne du personnel qui a dû d’abord transiter par Metz récupérer des passagers qui devaient eux aussi être à Alger vendredi matin et qui ne sont finalement arrivés que samedi à 3 h du matin. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site